Politique

Barack Obama appelle « les leaders du Soudan du Sud à s’engager vers la paix »

Le président américain, Barack Obama, a estimé vendredi qu’il appartenait aux leaders du Soudan du Sud « de mettre fin au cycle de la violence ».

Par
Mis à jour le 12 décembre 2014 à 17:11

Barack Obama lors d’une réunion à l’institut Eisenhower, à Washington, le 11 décembre 2014. © AFP

Barack Obama met la pression sur le président sud-soudanais Salva Kiir et son ancien vice-président et rival Riek Machar. "Aujourd’hui, j’appelle les leaders du Soudan du Sud à s’engager vers la paix en l’honneur de ceux qui sont morts, a déclaré le président américain dans un communiqué publié vendredi 12 décembre. Il vous appartient de mettre fin au cycle de la violence, de vous engager sur un processus de réformes et de réconciliation et de demander des comptes aux responsables de ces atrocités".

>> Lire aussi : Deux employés de l’ONU enlevés par des hommes armés

"En décembre dernier, lorsqu’un conflit politique a dégénéré en violence au Soudan du Sud, l’espoir et l’optimisme que le monde avait ressentis avec la naissance d’un nouvelle nation en 2011 ont cédé la place à des image de carnage et de douleur", souligne Obama.

"Peuple du Soudan du Sud, qui avez trop longtemps souffert, je vous appelle à retrouver l’espoir, l’unité et le courage qui vous a permis, il y a presque quatre ans, de vous rassembler et de voter pour un avenir meilleur", ajoute Barack Obama, soulignant que les États-Unis seront toujours aux côtés "de ceux qui cherchent la paix et le progrès".

(Avec AFP)