Politique

Maroc : Mohammed VI se rendra en Éthiopie vendredi puis à Madagascar fin novembre

Après la COP22, le roi du Maroc poursuivra son périple africain à Addis Abeba puis à Antananarivo, à Madagascar, pour le sommet de l’Organisation internationale de la francophonie.

Par - Envoyée spéciale à Marrakech
Mis à jour le 16 novembre 2016 à 14:23

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a nommé le 7 février 2019 six nouveaux walis. © Christophe Ena/AP/SIPA

Le roi du Maroc reprendra sa tournée africaine après la COP22, qui se termine vendredi 18 novembre à Marrakech. Selon nos sources, il se rendra en Éthiopie ce vendredi et par la suite au sommet de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) qui aura lieu les 26 et 27 novembre à Antananarivo.

Une rencontre sur fond de réintégration de l’UA

L’escale éthiopienne figurait dans le programme du souverain lors de sa visite est-africaine au Rwanda et en Tanzanie. Elle a été reportée à la suite d’un appel téléphonique entre Mohammed VI et le Premier ministre éthiopien, Haile Mariam Dessalegn.

L’Éthiopie abritera le prochain sommet de l’UA en janvier. La demande de réintégration du Maroc au sein de cette instance a été envoyée aux pays membres après que Mohammed VI s’est adressé au président tchadien Idriss Déby Itno le 31 octobre, afin que ce dernier intervienne auprès de la présidente de la Commission africaine, Nkosazana Dlamini Zuma, qui avait reçu le document le 22 septembre mais ne l’avait pas encore transmis aux intéressés.

Rapprochement économique entre le Maroc et l’Éthiopie

Outre son caractère politique, la visite du roi du Maroc en Éthiopie devra consolider le rapprochement économique  pays.