Justice

Afrique du Sud : Oscar Pistorius transféré dans une nouvelle prison

| Par Jeune Afrique avec AFP
L'athlète paralympique sud-africain Oscar Pistorius en quittant le tribunal de Pretoria le 15 juin 2016.

L'athlète paralympique sud-africain Oscar Pistorius en quittant le tribunal de Pretoria le 15 juin 2016. © Themba Hadebe/AP/SIPA

Oscar Pistorius a obtenu lundi d’être incarcéré dans une nouvelle prison, plus adaptée à son handicap et située en banlieue de Pretoria. La date de ce transfert n’est pas connue.

Depuis son incarcération en juillet dernier, Oscar Pistorius est détenu dans une aile médicale de la prison centrale de la capitale sud-africaine Pretoria où il purge sa peine de six ans de prison pour le meurtre de sa petite amie.

L’athlète paralympique a été hospitalisé suite à une chute dans sa cellule en août dernier. Il doit par ailleurs composer avec son handicap, ce qui l’empêche de « participer aux programmes de réhabilitation », comme l’a expliqué à l’AFP le porte-parole de l’administration pénitentiaire sud-africaine Singabakho Nxumalo.

Mais cette situation devrait bientôt prendre fin, car le multiple médaillé a obtenu lundi 14 novembre son transfert dans une nouvelle prison, plus adaptée à son handicap.

Transféré en banlieue de Pretoria

« Sa nouvelle prison est conçue pour des personnes ayant des besoins spécifiques. Elle a été complètement refaite, avec des installations comme des baignoires », a précisé Singabakho Nxumalo, sans dévoiler quand aurait lieu ce transfert.

La nouvelle prison, plus petite, se trouve à Atteridgeville, une banlieue de Pretoria, et accueille des prisonniers condamnés à six ans de prison au maximum.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte