Politique

Mali : après Kazura, qui pour diriger la Minusma ?

Jean Bosco Kazura, en août 2014. © Minusma

Le nouveau patron de la Minusma ne devrait pas être connu avant la fin de janvier, quand le nouveau représentant spécial du secrétaire général, le Tunisien Mongi Hamdi, entrera en fonctions.

L’ONU cherche depuis le début du mois de décembre un successeur au général rwandais Jean Bosco Kazura au poste de commandant en chef de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma). Le général congolais Jean-Marie Mokoko, numéro deux de la Minusca en Centrafrique, a été approché mais il a décliné.

Les Burundais sont candidats, mais, selon une source onusienne, ils n’ont que "peu de chances" d’être désignés en raison de la faiblesse de leur représentation au sein de la Minusma. Le Niger et le Tchad, qui sont, eux, de gros "fournisseurs", sont également sur les rangs, mais il n’est pas exclu que le poste échoie finalement au général tchadien Oumar Bikimo, commandant en chef adjoint de la Minusma, qui assure l’intérim depuis le départ de Kazura.

Le nouveau patron ne devrait pas être connu avant la fin de janvier, quand le nouveau représentant spécial du secrétaire général, le Tunisien Mongi Hamdi, entrera en fonctions.

>> Lire aussi : Mongi Hamdi, bienvenue au Mali !

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte