Vie des partis

FPI : la justice ivoirienne invalide la candidature de Laurent Gbagbo

L'ancien president ivoirien Laurent Gbagbo. © AFP

La candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du Front populaire ivoirien (FPI) a été déclarée irrecevable lundi par la justice ivoirienne. Le camp de l'ancien président de la Côte d'Ivoire devrait faire appel.  

Le tribunal de première instance d’Abidjan a invalidé lundi 29 décembre la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du Front populaire ivoirien (FPI). Déposée par des proches de l’ancien président, actuellement détenu à la Haye, sous forme de proposition de candidature émanant de tierces personnes (et non sous forme de demande manuscrite émanant et signée de lui), sa candidature était contestée par Pascal Affi N’Guessan, l’actuel chef du parti.

Le recours que dernier avait déposé devant la justice avait été à l’origine du report du congrès du FPI (11-13 décembre) à l’occasion duquel l’élection du nouveau président devait avoir lieu.

Le comité de contrôle du parti s’était opposé à cette décision et va faire appel du jugement rendu par la justice. Fustigeant "une décision inédite dans l’histoire politique de la Côte d’Ivoire", son président, Hubert Oulaye, a dénoncé auprès "l’intrusion de l’État dans le fonctionnement du FPI et la décision de justice".

(Avec AFP)
 

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte