Défense

Un troisième drone français à Niamey

Un soldat français devant un drone Harfang au Niger, en 2013.

Un soldat français devant un drone Harfang au Niger, en 2013. © AFP

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, va passer le réveillon sur les terrains d’opérations de l’armée, comme l’an dernier. En cadeau, au Niger, il offrira à ses troupes la promesse d’un tout nouveau drone.

L’armée française réceptionnera dans quelques semaines un troisième drone (non armé) de type Reaper en provenance des États-Unis.

Comme les deux premiers, qui n’ont jamais opéré ailleurs qu’en Afrique, il sera affecté au Sahel. Selon une source au ministère de la Défense, l’appareil rejoindra "début 2015" la base aérienne 101, à Niamey, d’où décollent également des drones américains.

Les militaires jugent ces avions "indispensables" pour traquer les groupes jihadistes dans le désert.

Ce soir, Jean-Yves Le Drian devrait passer la nuit du 31 décembre au Tchad, devenu la base de toutes les opérations françaises en Afrique de l’Ouest, avant de gagner le Niger et le Mali.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte