Culture

Musique : Ravyn Lenae, la nouvelle Kelis

Moon Shoes est le premier album de Ravyn Lenae. © Ravyn Lenae site officiel

Ravyn Lenae, la nouvelle voix du hip-hop au féminin à suivre, vient de publier son premier album : Moon Shoes.

À la croisée d’une Kelela, d’une Azealia Banks trempée dans le miel et d’une Kelis version teen spirit, Ravyn Lenae s’est déjà produite au African Chicago Fest et a participé au mastodonte South By Southwest (Austin, Texas), du haut de ses 17 printemps seulement.

Faussement midinette, la jeune femme  – actuellement étudiante au lycée d’art de Chicago – délivre avec Moon Shoes son coup d’essai, du nom de son EP éponyme, des torch songs adulescentes et mâtinées de nostalgie, de « Greetings » à « Recess » (« Récréation »), en passant par « Right of Spring ». Mais prouve toute l’étendue de son répertoire, en allant piocher dans la nu soul, l’élecro jazz, la chamber pop, et le hip-hop ambiant.

Elle surfe d’un vers scandé façon slam à de douces mélopées planantes aux gimmicks enfantines, sur fond de nappes de clavier analogiques et de boîte à rythme. Cute sans être cucul. On se laisser facilement happer par l’ambiance ouatée.

« I whish I could speak the perfect language » (Si seulement je pouvais parler le langage parfait »), glisse-t-elle sur « Blossom Dearie »… Pourtant, avec Moon Shoes, Ravyn Lenae réinvente à la perfection la langue du hip hop au féminin.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte