Dossier

Cet article est issu du dossier «50 femmes puissantes»

Voir tout le sommaire
Politique

Niger – Onuci : Aïchatou Mindaoudou, gardienne de la paix

| Par
Aïchatou Mindaoudou : chef de l'Onuci.

Aïchatou Mindaoudou : chef de l'Onuci. © Seyllou/AFP

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection – forcément subjective – des 50 Africaines les plus influentes au monde.

En mai 2013, Aïchatou Mindaoudou a été nommée chef de l’une des plus importantes opérations de maintien de la paix des Nations unies : l’Onuci, en Côte d’Ivoire. Depuis, cette diplômée en droit dirige en toute discrétion plus de 6 000 Casques bleus. Il faut dire que cette Nigérienne de 55 ans maîtrise les arcanes de la diplomatie multilatérale.

Elle fut ministre des Affaires étrangères pendant dix ans (sous Mamadou Tandja), ce qui l’a amenée à présider le Conseil des ministres pour la médiation et la paix de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), avant de représenter l’ONU au Darfour de 2012 à 2013.

"Derrière son sourire quasi permanent se cache une forte personnalité et une intellectuelle d’une grande sérénité. Même quand Kadhafi convoquait des ministres pour les sermonner, elle restait de marbre", se souvenait il y a quelques mois Cheikh Tidiane Gadio, l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères.

Passez votre souris sur les boutons puis cliquez sur le nom des personnalités pour lire leurs portraits.
© Infographie : Elena Blum pour Jeune Afrique

Lire les autres articles du dossier

«50 femmes puissantes»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte