Politique
50 femmes puissantes

Cet article est issu du dossier

50 femmes puissantes

Voir tout le sommaire
Politique

UA – Afrique du Sud : Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente un jour…

Mis à jour le 12 janvier 2015 à 18:40

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection – forcément subjective – des 50 Africaines les plus influentes au monde.

Certes, la chef de la Commission de l’Union africaine (UA) n’est pas épargnée par les critiques. Mais ce qui lui est reproché souligne, en creux, son influence. Ainsi, Nkosazana Dlamini-Zuma, 65 ans, ne s’impliquerait pas assez dans la résolution des crises (notamment en Afrique de l’Ouest et en particulier dans la lutte contre le virus Ebola) car son véritable objectif serait de succéder à son ex-mari, Jacob Zuma, à la présidence sud-africaine en 2019.

La petite phrase lâchée par ce dernier en avril dernier – l’Afrique du Sud pourrait être dirigée par une femme "plus tôt qu’on le pense" – a d’ailleurs donné du corps à cette hypothèse. D’autant que son mandat à l’UA prend fin en 2016, soit juste à temps pour se lancer dans la bataille pour l’investiture du Congrès national africain (ANC), où son poids est très important (elle a été ministre sans interruption de 1994 à 2012).

À supposer que telle soit son intention, son poste actuel lui permettrait de parfaire sa stature internationale pendant de précieux mois. Au cours de cette période, les chefs d’État du continent, dont certains sont tentés de modifier la Constitution de leur pays pour se maintenir au pouvoir, pourront sans doute compter sur son soutien. En octobre, n’a-t-elle pas déclaré sur Radio France internationale (RFI) ne voir aucun inconvénient aux changements constitutionnels consensuels ?

Passez votre souris sur les boutons puis cliquez sur le nom des personnalités pour lire leurs portraits.
© Infographie : Elena Blum pour Jeune Afrique