Politique
50 femmes puissantes © Jeune Afrique

Cet article est issu du dossier

50 femmes puissantes

Voir tout le sommaire
Politique

Rwanda : Valentine Rugwabiza, de l’OMC à l’intégration est-africaine

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection – forcément subjective – des 50 Africaines les plus influentes au monde.

Mis à jour le 12 janvier 2015 à 18:52

Valentine Rugwabiza : ministre de la Communauté de l’Afrique de l’Est. © Africa CEO forum

Pascal Lamy, l’ancien directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), ne tarit pas d’éloges à son sujet : "C’est l’un des meilleurs recrutements que j’ai pu réaliser dans ma carrière", assure-t-il. Pendant les dix années qu’elle a passées sous sa responsabilité en tant que directrice adjointe, Valentine Rugwabiza (50 ans) a, dit-il, démontré ses capacités de manager.

"Femme de convictions, elle sait entraîner ses inter­locuteurs dans sa direction. Elle est à l’opposé de Ngozi Okonjo-Iweala, au style plus tranchant, du genre "ça passe ou ça casse"", soutient l’économiste français. Depuis 2013, c’est au service du Rwanda, son pays, qu’elle met cette expérience internationale.

Après un bref passage à la tête du très stratégique Rwanda Development Board (RDB), jusqu’à mi-2014, celle qui a été à l’origine de la création de l’Association rwandaise des femmes chefs d’entreprise et de la Fédération rwandaise du secteur privé est désormais ministre de la Communauté de l’Afrique de l’Est. Elle devrait user de ses talents pour contribuer au renforcement de l’intégration régionale chère au président Paul Kagamé. 

Passez votre souris sur les boutons puis cliquez sur le nom des personnalités pour lire leurs portraits.
© Infographie : Elena Blum pour Jeune Afrique