Conso & Distribution

Literie : le marocain Dolidol construit une usine en Côte d’Ivoire

Actif depuis plus de 40 ans au Maroc, Dolidol réalise un chiffre d'affaires annuel de 900 millions de dirhams.

Actif depuis plus de 40 ans au Maroc, Dolidol réalise un chiffre d'affaires annuel de 900 millions de dirhams. © Dolidol

Dolidol, filiale du marocain Palmeraie Industries & Services, s’installe en Côte d’Ivoire. L’usine d’Abidjan du spécialiste de la literie sera opérationnelle en décembre 2015 et va nécessiter 11 millions d’euros d’investissements.

Dolidol, filiale de Palmeraie Industries & Services – branche industrielle du holding marocain B Group (ex Palmeraie Holding) – s’est implanté en Côte d’Ivoire. Le spécialiste marocain de l’ameublement et du textile de maison a créé et immatriculé Dolidol Côte d’Ivoire (UCCI DOLIDOL), « une usine de mousse polyuréthane et de matelas située dans la zone industrielle de Yopougon », à Abidjan, la capitale économique du pays d’Afrique de l’Ouest.

Cette unité sera opérationnelle à partir de décembre 2015, indique un communiqué de Palmeraie Industries & Services, pour qui cette implantation en Côte d’Ivoire est « une 1ère étape dans [son] développement à l’international ».

Plateforme continentale

D’une superficie de 17 000 mètres carrés, cette usine va nécessiter un investissement total de 11 millions d’euros. Sa capacité de production annuelle « atteindra 6 000 tonnes de mousses polyuréthane avec une production journalière de 1500 matelas ». Cette unité de production « servira également de plateforme continentale et assurera la distribution des produits aux pays voisins (Ghana, Burkina Faso, Mali, Guinée, Liberia), explique le groupe présidé par Saad Berrada Sounni dans son communiqué. Dolidol Côte d’Ivoire va créer 300 emplois directs, selon ses promoteurs.

Actif au Maroc depuis 1973, Dolidol emploie 1 400 salariés et réalise un chiffre d’affaires annuel de 900 millions de dirhams (83 millions d’euros).

Convention

Dolidol n’est pas la seule société de B Group à s’intéresser à la Côte d’Ivoire. Palmeraie Développement, qui regroupe les activités du holding marocain dans l’immobilier, l’hôtellerie et les loisirs, a récemment signé une convention de financement avec le groupe bancaire marocain BMCE pour la construction de 6 000 logements sociaux en Côte d’Ivoire.

Lire aussi :

Le Marocain Karim Tazi veut installer deux usines à Abidjan

Maroc : Résidences Dar Saada lève 100 millions d’euros pour son entrée en Bourse

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte