Économie

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Par
Mis à jour le 29 janvier 2015 à 19:44

Le nom du nouveau directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion est désormais connu. Il s’agit de Abdellatif Zaghnoun, actuel directeur général des impôts. Pur produit de l’école publique, cet ingénieur remplace à ce poste Anass Alami, suspendu fin 2014 en raison du scandale immobilier de Madinat Badès.

Le sort de Anass Alami est finalement scellé. Suspendu de sa fonction de directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion depuis novembre dernier, Anass Alami vient d’être officiellement remplacé à ce poste par l’actuel directeur général des impôts Abdellatif Zaghnoun. Une nomination décidée par le roi Mohammed VI sur proposition du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane.

>>> Lire aussi – Maroc : grandeur et décadence de la CDG

Du fisc à la Caisse

Pur produit de l’école publique marocaine, ce diplômé de l’École Mohammedia d’ingénieurs avait débuté sa carrière che zle producteur de phosphates marocain OCP avant de prendre la direction des Douanes, pour devenir ensuite patron du fisc. Une fonction qu’il assure depuis 2010. Le conseil des ministres tenu aujourd’hui sous la présidence du roi n’a pas toutefois tranché sur l’identité de son successeur à l’administration des impôts. « Zaghnoun devra assurer les deux fonctions en attendant la nomination d’un nouveau profil au fisc », précise une source gouvernementale.

Audience pour Alami

Le poste de DG de la CDG a été assuré par intérim depuis novembre dernier par Said Laftit suite à la suspension d’Anass Alami. Une suspension décidée en raison du scandale immobilier de Madinat Badès d’Al Hoceima. Poursuivi pour « escroquerie, dilapidation de deniers publics et constitution de bande organisée », Alami est donc officiellement hors-circuit. Sa prochaine audience devant le parquet de Fès, chargé des délits financiers, est prévue le 13 février prochain.

>>> Affaire « Madinat Badès » : tout savoir sur le scandale qui éclabousse la CGI