Sécurité

Nigeria : des images satellites montrent les ravages de l’attaque de Baga par Boko Haram

La ville de Baga déjà détruite une première fois en 2013. © AFP

Amnesty International a récupéré les images satellites des villes de Baga et Doron Baga avant et après les derniers raids de Boko Haram dans la région début janvier. L'ampleur des destructions révèle l'horreur de la "pire attaque" jamais menée par l'organisation islamiste.

Du 3 au 7 janvier, les insurgés islamistes de Boko Haram ont mené une vaste et sanglante offensive contre plusieurs localités de l’État du Borno, situé à l’extrême nord-est du Nigeria. Au moins 16 villes et villages de cette zone auraient été rasés forçant près de 20 000 personnes, selon les autorités, à fuir dans les pays voisins.

150 morts selon le gouvernement nigérian

Selon le gouvernement nigérian, ces attaques auraient fait 150 morts, dont des combattants de Boko Haram. Un bilan largement sous-estimé, assure Amnesty.

"Jusqu’à présent, il était très compliqué de collecter des informations et de vérifier l’ampleur des destructions, du fait de l’isolement de Baga et de la prise de contrôle de la région par Boko Haram", explique l’association.

"Mais ces images satellites et les témoignages receuillis auprès des rescapés laissent penser qu’il s’agit de l’attaque la plus meurtrière menée par Boko Haram", en six années d’insurrection.

>> Lire aussi : La prise de la base de Baga par Boko Haram, coup dur pour l’armée nigériane

3 700 bâtiments endommagés 

Plus de 3 700 bâtiments auraient ainsi été endommagés ou complètement détruits à Baga, la capitale régionale, et dans la ville voisine de Doron Baga, selon Amnesty.

620 bâtiments en ruines à Baga

À Baga, capitale régionale et ville densément peuplée de moins de deux kilomètres carrés, environ 620 bâtiments ont été endommagés ou complètement détruits par le feu, estime Amnesty International. 

Sur ces images, le noir indique les zones ayant été brûlées, le rouge, la végétation. 

Faites bouger la réglette vers la gauche ou la droite pour voir la situation avant et après l’attaque.

Comme le montre cette vue satellite du 7 janvier 2015, la majorité des bâtiments détruits se trouvent dans la partie sud de la ville, les points jaunes représentent les bâtiments endommagés ou détruits.

 

Doron Baga quasiment rasée

Dans la ville voisine de Doron Baga située à 2,5 kilomètres de Baga, c’est plus de 3 100 bâtiment ont été endommagés ou détruits. Soit la quasi totalité de cette ville de 4 km carré. Le zoom en haut à gauche sur une portion de la ville, montre bien que certains endroits ont été complètements rasés. Ici aussi, les points rouges indiquent la végétation.

 

Maiduguri pourrait tomber aux mains de Boko Haram

Aujourd’hui Maiduguri, capitale de l’État de Borno et important carrefour régional où s’est réfugiée une grande partie de la population de la région, est presque encerclée et pourrait tomber aux mains de Boko Haram, selon les autorités locales.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte