Économie

Habillement : l’espagnol Cortefiel mise sur la Tunisie

Le groupe de prêt-à-porter espagnol Cortefiel ouvre cette semaine quatre magasins de ces marques phares en Tunisie : Springfield (habillement pour homme et femme de 18 à 35 ans) et Women’Secret (lingerie féminine). Une entrée en force sur le marché tunisien qui n’est qu’un début.

Par - à Tunis
Mis à jour le 2 septembre 2016 à 09:57

Vue d’un point de vente de la marque Springfield, du groupe espagnol Cortefiel. © DR

« Malgré la crise, les vêtements restent un produit de première nécessité et le marché n’a pas encore atteint sa maturité, assure Imed Chérif, directeur général de Master Retail, le représentant du groupe espagnol en Tunisie. Il est donc important d’être présent avant les concurrents. » D’ici cinq ans, Master Retail table sur l’ouverture de 17 magasins du groupe Cortefiel en Tunisie : 10 Springfield, 5 Women’Secret et 2 Cortefiel (spécialisé dans le prêt à porter pour les femmes entre 35 et 45 ans).

Le jeudi 1er septembre, les enseignes Springfield (260 m²) et Women’Secret (95 m²) ont ouvert dans la galerie du centre commercial Géant Casino de Tunis alors que celle de Carrefour accueillait un autre magasin Springfield (58 m²) dédié exclusivement aux vêtements féminins. Samedi, c’est un troisième Springfield (150 m²) qui doit s’installer à Central Park, un centre commercial installé au cœur de Tunis.

Clientèle visée

À chaque fois, la stratégie de Cortefiel et de Master Retail est la même : racheter des fonds de commerce disponibles dans les centres commerciaux où la forte fréquentation – 3 millions de clients par an pour Carrefour, par exemple – permet d’attirer un maximum de clients potentiels.

Les marques du groupe espagnol s’adressent surtout aux hommes et femmes entre 18 et 45 ans, plus susceptibles de visiter les galeries marchandes. « Nous tablons ainsi sur un chiffre d’affaires de 3 500 à 6 000 euros par mètre carré », estime Imed Chérif, convaincu du bien-fondé de la stratégie du retailer. Master Retail indique, par ailleurs, déjà réservé des emplacements au sein des futurs centres commerciaux prévus à Ben Arous (au sud-est du gouvernorat de Tunis) et à Sousse (côte nord-est de la Tunisie) entre 2017 et 2018.

Les objectifs affichés par Master Retail restent assez ambitieux. Selon nos calculs, réalisés à partir des données du magazine dédié à la consommation LSA, des leaders de l’habillement en France tels que Kiabi, Armand Thierry, Celio, H&M France, Jules et Zara, ont réalisé un chiffre d’affaires TTC compris entre 3400 euros et  7200 euros par mètre carré en 2014.

Tentatives précédentes

Le groupe Cortefiel s’est installé en Afrique du Nord dès 2009. Le choix s’est d’abord porté sur l’Algérie via le groupe Nesk Algérie, lié à un partenaire saoudien. Le projet n’a pas eu le succès escompté, même si Cortefiel compte encore deux points de vente Women’Secret à Alger et à Sétif, selon les derniers chiffres disponibles.

« Cortefiel n’a pas voulu refaire la même erreur, c’est pour cela qu’elle a choisi de travailler avec nous qui sommes 100 % tunisien », affirme le DG de Master Retail. Cortefiel est également implanté au Maroc avec deux magasins.

Le groupe Cortefiel, qui compte également parmi ses marques Cortefiel, Springfield, Pedro del Hierro, Women’Secret et Fifty Factory, est l’un des leaders européens du prêt-à-porter avec près de 2 100 points de vente et une présence dans 87 pays. En Afrique, le groupe compte près d’une quarantaine de points de vente, principalement en Égypte (18), en Angola (11) et au Ghana (4). Fondé en 1880, le groupe a enregistré en 2015 un chiffre d’affaires de 1,095 milliard d’euros.

Master Retail, qui appartient au groupe familial Bouricha (immobilier, pharmacie, tourisme, etc.), est spécialisé dans la reprise de fond de commerce. Il est le partenaire exclusif du groupe Cortefiel en Tunisie.