Défense

Algérie : le corps du Français Hervé Gourdel a été retrouvé en Kabylie

L'ancien guide de montagne Hervé Gourdel.

L'ancien guide de montagne Hervé Gourdel. © AFP

Selon des sources sécuritaires, le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en septembre par des jihadistes liés à l'État islamique, a été retrouvé dans la wilaya de Tizi Ouzou, en Kabylie.

Le corps du touriste français Hervé Gourdel a été retrouvé par l’armée algérienne près du lieu où il avait été enlevé puis décapité le 24 septembre dernier par les jihadistes du groupe Jund al-Khilafa ("les soldats du califat"), lié à l’organisation État islamique. Après plus de trois mois de recherches, le corps enterré sans tête a été découvert dans la montagne d’Akbil, dans la wilaya de Tizi Ouzou, à 160 km au sud-est d’Alger, là où le Français avait été enlevé.

L’armée avait lancé 3 000 soldats sur les trousses de Jund al-Khilafa après l’exécution de l’otage français. Mercredi, elle a relancé ses fouilles dans les communes voisines d’Abu Youssef et d’Akbil à la suite d’indications fournies par un islamiste armé. Les recherches étaient conduites par une unité d’élite spécialisée dans la lutte antiterroriste, aidée d’une brigade cynophile.

Hervé Gourdel, guide de haute montagne de 55 ans originaire du sud de la France, avait été enlevé le 21 septembre au coeur du massif du Djurdjura par Jund al-Khilafa, qui a affirmé l’avoir exécuté en représailles à l’engagement de la France aux côtés des États-Unis dans les frappes contre le groupe État islamique en Irak. Le 22 décembre, l’armée a tué à Issers (65 km à l’est d’Alger) le chef de Jund al-Khilafa, Abdelmalek Gouri, qui avait revendiqué l’exécution d’Hervé Gourdel.

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte