Cinéma

Dans « First Date », Hollywood met en scène la naissance du couple Obama

Les futurs époux Obama lors de leur premier rendez-vous.

Les futurs époux Obama lors de leur premier rendez-vous. © Capture d'écran Youtube de la bande-annonce de "First Date"

Ce biopic sur le couple présidentiel américain, sorti mercredi en France, retrace l’histoire d’amour entre Barack et Michelle Obama. Un film en forme d’hommage au président américain, cinq mois avant la fin de son dernier mandat.

Aux États-Unis, de nombreux acteurs ont tenté, et même réussi leur passage sur la scène politique. Ronald Reagan ou Arnold Schwarzenegger en sont deux exemples incontestables. En revanche, rares sont les politiques à avoir été portés à l’écran avant la fin de leur carrière politique. Mais Barack Obama n’est décidément pas un président comme les autres. Premier Noir Américain à occuper le bureau ovale, il fait l’objet d’un biopic, « First Date », sorti mercredi dans les salles françaises. Aux États-Unis, le film a reçu un accueil mitigé, certains médias parlant de « propagande » et d’autres de « réussite ».

Une journée fondatrice pour les Obama… et les États-Unis 

Le film retrace la rencontre entre le 16e président des États-Unis et sa femme Michelle, partenaire indissociable de Barack tout au long de sa carrière politique. Le réalisateur Richard Tanne a pris le parti de se concentrer sur ces instants particuliers dans la vie du couple, à l’été 89, dans les rues de Chicago. À l’époque, Barack n’est alors que le stagiaire de Michelle, dans un cabinet d’avocat de la ville. La caméra suit leurs premiers pas à deux, entre balade dans les parcs et glace au chocolat.

Si l’intrigue, qui suit les codes de la comédie romantique américaine, n’a rien de révolutionnaire, ce qui surprend avec ce film, c’est le timing de sa sortie. À la manière de George W. Bush qui avait lui aussi eu droit à un biopic, beaucoup plus critique d’ailleurs, avec « W, l’improbable président » lors de sa dernière année de mandat, ce film sur Barack Obama débarque en salles alors que ce dernier est toujours au pouvoir.

Sauf qu’à l’inverse de son prédécesseur, le président démocrate s’apprête à tirer sa révérence au sommet de sa popularité. Reste à savoir si ce film contribuera à entretenir son mythe hollywoodien, ou attisera les critiques à son encontre. Et surtout, si la vision actuelle de la politique du président américain, contestée à maintes reprises lors de ses deux mandats, restera la même dans les livres d’Histoire.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte