Défense

Libye : le Premier ministre veut encore plus d’aide américaine pour lutter contre l’EI

Des combattants armés soutenant le gouvernement d'union libyen national dans la rue principale de Syrte (nord). © Uncredited/AP/SIPA

Le Premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, a réclamé une aide militaire "renforcée" de la part des États-Unis, qui bombardent déjà Syrte pour appuyer les forces libyennes contre l'État islamique, a annoncé le Commandement militaire américain pour l'Afrique jeudi 25 août (Africom).

En visite ce mercredi au quartier général de l’Africom à Stuttgart, dans le sud-ouest de l’Allemagne, Fayez al-Sarraj a exprimé le souhait du gouvernement libyen d’union nationale (GNA) de voir les États-Unis contribuer « au renforcement des capacités militaires » libyennes, notamment via la formation de militaires et le « partage d’informations », selon l’Africom.

L’émissaire américain en Libye, Jonathan Winer, et le commandant des forces américaines en Afrique, le général Thomas Waldhauser, ont de leur côté « réitéré leur soutien aux efforts du GNA » pour chasser les jihadistes de l’EI de Syrte, dans le centre-nord du pays, avec l’appui depuis le 1er août des frappes américaines, poursuit l’Africom.

Les trois responsables ont également « échangé sur les options stratégiques pour l’avenir de la Libye une fois Syrte libérée », ajoute le communiqué..

Syrte, ville assiégée 

Ville natale de l’ex-dictateur libyen Mouammar Kadhafi, Syrte était tombée aux mains de l’EI en juin 2015, la communauté internationale s’inquiétant de voir une base de l’organisation extrémiste à quelque 300 kilomètres des côtes européennes.

Les forces du GNA basé à Tripoli ont lancé le 12 mai une offensive pour reprendre ce principal fief de l’EI. Elles y ont pénétré le 9 juin mais ont stagné pendant des semaines à cause des contre-attaques jihadistes.

Aidées par des bombardements aériens des États-Unis depuis le 1er août, elles ont enregistré d’importants succès en s’emparant d’une grande partie de cette ville, acculant les jihadistes dans un quartier résidentiel en bord de mer.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte