Société

Burundi : arrestation du journaliste Gisa Steve, détenu par le SNR

Le journaliste Irakoze Gisa Steve a été arrêté jeudi par le Service national des renseignements. D’après la police, il est accusé d’atteinte à la sûreté de l’État. Sa famille craint pour son intégrité physique.

Mis à jour le 19 août 2016 à 17:19

Des policiers burundais surveillent un rassemblement en hommage à Emmanuel Ndere Yimana, un opposant assassiné le 21 juillet 2015, à Bujumbura. © Jerome Delay/AP/SIPA

Irakoze Gisa Steve, journaliste à Buja FM, ancienne Radio-10, a été arrêté jeudi 18 août au soir dans un bar de Kajaga (dans l’est de la capitale), où il habite, par des agents du Service national des renseignements (SNR). D’après des témoins, il a passé la nuit au cachot de Gatumba, en commune Mutimbuzi, province Bujumbura rural, avant d’être embarqué au matin, en direction du siège du SNR.

Un confrère, inquiet, aussi journaliste à Buja FM, dit ne pas être au courant des mobiles de cette arrestation : « Gisa Steve parle kinyarwanda. Il a évolué au Rwanda, tout le monde le sait. C’est la seule chose que nous savons pour l’instant qui pourrait lui attirer des ennuis ici au Burundi, vu la situation entre les deux pays ».

« Atteinte à la sûreté de l’État »

Sur son compte twitter, le porte-parole de la police a déjà révélé ce dont Gisa est accusé : « Irakoze Gisa Steve (de Radio 10-Buja) arrêté à Kajaga et détenu pour atteinte à la sûreté de l’État ». Une infraction dont, selon un juriste qui souhaite rester anonyme, le gouvernement se sert toujours pour se débarrasser de tout ce qu’il considère comme « élément gênant ». S’exprimant sur la plateforme SOS Media, la famille ne cache pas ses craintes pour la santé de son fils : « Il n’a rien mangé depuis hier… c’est un diabétique ».

L’arrestation d’Irakoze Gisa Steve survient à peu près un mois après la disparition d’un autre journaliste : Jean Bigirimana, arrêté le 22 juillet à Muramvya, lui aussi par le service des renseignements, selon différents témoignages.

Le journaliste de Buja FM faisait aussi ses premiers pas dans le monde de la musique. « Uranyuzuza » (Tu me complètes), est sa première chanson (voir ci dessous). Précisons que Buja FM est une radio réputée pour sa spécialisation dans le traitement des sujets culturels.

https://www.youtube.com/watch?v=_RQE_my3QfQ