Politique

Escrocs et charlatans

Par

Fouad Laroui est écrivain.

Chaque année, rituellement, je consacre mon premier "PS" aux voyantes, aux soi-disant extralucides, aux horoscopes, à tous ces escrocs et charlatans qui prétendent pouvoir prévoir l’avenir. Je me répète ? D’accord. Et eux, ils ne se répètent pas ?

Entendons-nous : il n’est interdit à personne de faire des prédictions qui s’appuient tout simplement sur le bon sens. Par exemple, en cas de Coupe du monde de football, il n’est interdit à personne de "prévoir" la victoire du Brésil ou de l’Allemagne ou même, si l’on a bu, du Tibet ou de la Patagonie. Cela est de l’ordre du pari. Ça ne présente aucun problème.

Dans le même ordre d’idées, mais en faisant dans le macabre, il n’est pas non plus interdit de "parier" qu’une personne très âgée va passer l’arme à gauche cette année ; par exemple le prince Philip, en Grande-Bretagne, qui va sur ses 94 ans. Personnellement, j’espère bien que ce charmant monsieur, qui n’a jamais fait de mal à quiconque, soufflera un jour ses cent bougies, mais bon, personne n’est éternel.

Mais l’escroquerie, la charlatanerie, ou même l’ânerie tout court, consiste à faire passer des paris pour une connaissance a priori de ce qui va se passer. C’est là que le bât blesse. Tous ces imposteurs jouent habilement de la confusion entre pari et savoir pour impressionner les niais, les Babila et les enfants.

Répétons-le donc comme en chaque début d’année : il est strictement impossible de savoir ce qui va se passer, on peut juste énoncer des généralités ou des probabilités. Il va faire chaud en été, quelque part un bateau va couler, un artiste va tomber malade, on va découvrir de nouveaux médicaments, etc. On peut même prévoir que tel chef d’État, par exemple Hollande ou Poutine ou la mère Merkel, va "connaître quelques difficultés" : quand on dirige un grand pays, ce n’est jamais facile, par définition.

Chaque année, je prends la liste des prédictions faites par un soi-disant voyant qu’on appelle le Nostradamus marocain et je montre qu’il s’est trompé sur toute la ligne. Par exemple, pour 2014, il avait prévu la mort de Bouteflika et une guerre entre l’Égypte et l’Éthiopie. Faux ! Complètement faux ! Mais cela n’empêche pas ce camelot de continuer, imperturbable. Il paraît que des naïfs (des ministres même !) vont encore le consulter. Au piquet, les ânes !

Les laïcs rationalistes savent que les voyants ne voient rien. Pour les religieux, la voyance, c’est de la sorcellerie. Laïcs et religieux devraient donc s’entendre pour tomber à bras raccourcis sur ces escrocs. Ce serait une bonne façon de commencer l’année 2015. Laïcs et religieux la main dans la main, voilà une bonne nouvelle, non ?

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte