Sport

CAN 2015 : La Tunisie déçoit face au Cap-Vert

Le Tunisien Abdennour à la lutte avec le Cap-verdien Nuno Rocha. © Photo AP

Dans le deuxième match du groupe B, la Tunisie a été surprise par les Cap-Verdiens qui ont égalisé sur un penalty litigieux (1-1). Les Aigles de Carthage devront hausser leur niveau de jeu pour passer le premier tour. 

Le requin est un prédateur qui attaque par surprise. Dimanche, pour la deuxième match du groupe B de la journée sur la pelouse du stade d’Ebebiyin après le nul entre la Zambie et la RDC, les Requins Bleus du Cap-Vert ont surpris la Tunisie. Pourtant, la sélection de Praia, la capitale du pays, n’est plus vraiment une surprise en Afrique après son quart de finale lors de la CAN 2013, pour sa première participation à la compétition. Présenté comme le petit poucet de cette poule à l’aune de cette CAN 2015, le Cap-Vert n’est pas vraiment un faire-valoir dans ce groupe B.

>> À lire aussi, CAN 2015 : Les Léopards peuvent nourrir des regrets

Et face à la Tunisie, les Requins frappaient au bout de quelques secondes de jeu, lorsque le défenseur Varela catapultait de la tête le ballon sur le poteau de Mathlouthi, le gardien tunisien. Mais, à l’image de leur première période, les joueurs de Aguas, l’entraîneur national, pêchaient dans la finition. Et un requin qui échoue à saisir sa proie sur sa première attaque, ne bénéficie plus de l’effet de surprise. C’est ce qui est arrivé au Cap-Vert, lorsqu’au coeur de la deuxième mi-temps, la Tunisie a repris la main sur le jeu après l’avoir échappé belle. Et alors que l’étreinte des Aigles de Carthage se faisait de plus en plus forte à partir de l’heure de jeu, c’est Moncer qui a profité d’une magnifique action collective pour conclure un centre parfait de Maaloul en poussant le ballon au fond des filets (1-0, 70e). 

Un penalty litigieux

 Mais alors que le Cap-Vert semblait mal en point, les Requins Bleus sont réapparus à la surface sur un contact litigieux lorsque Heldon s’écroulait à la limite de la surface de réparation tunisienne. Si à vitesse réelle, il semblait y avoir faute, le ralenti montrait que sur son tacle Ben Youssef ne touchait pas l’attaquant cap-verdien. Heldon transformait lui-même le penalty (1-1, 77e). Le Cap-Vert bénéficiait donc d’un fait de jeu pour revenir dans le match et arracher le point du match nul, mais si le penalty n’y était pas, le match nul est équitable sur la physionomie de la rencontre.

Le raté tunisien

Performants lors des éliminatoires, les Tunisiens ont clairement déçus pour leur premier match dans cette CAN 2015. Longtemps sans imagination et fébriles en défense, les Aigles de Carthages ont seulement sorti la tête de l’eau autour de l’heure de jeu. Mais si Khazri, dangereux sur coup de pied arrêtés, a pesé, ses compères de l’attaque, Chikhaoui et Nater ont déçu. S’ils veulent nourrir des ambitions en Guinée équatoriale, les hommes de Leekens, le sélectionneur, devront hausser leur niveau de jeu face à la Zambie et à la RDC. Mais ce groupe B, où tout le monde a fait match nul, tout reste à faire. 

 >> Toute l’actualité de la CAN 2015 à suivre sur notre page spéciale

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte