Économie

Brazzaville a effectué le paiement de l’échéance de son eurobond

Mis à jour le 18 août 2016 à 23:45

32 pays (sur 51) disposent d’un taux de couverture moins important en 2017 qu’en 2014 © J. Scott Applewhite/AP/SIPA

Les autorités congolaises ont procédé à un paiement estimé à 21 millions de dollars pour l’échéance de fin juin 2016 de son emprunt international de 2007. Une « erreur administrative » a empêché la réalisation de ce paiement à temps, entraînant la dégradation de la note du pays.

La République du Congo a procédé au transfert d’environ 21 millions de dollars, correspondant à l’échéance du 30 juin 2016 de son eurobond de 478 millions de dollars émis en 2007, selon les informations rapportées le lundi 08 août par le quotidien financier américain The Wall Street Journal et l’agence de presse Reuters.

Ces derniers font référence à une note de l’organisation professionnelle  Trade Association for the Emerging Markets, qui indique avoir reçu la confirmation de ce transfert auprès de l’agence de compensation Euroclear. Les paiements aux détenteurs de ces obligations ont, en principe, été effectués hier soir.

« Erreur administrative »

Brazzaville a échoué à effectuer ce versement le 30 juin, et durant la période de grâce de 30 jours qui a suivi, en raison « d’une erreur administrative, plutôt qu’un manque de liquidité », expliquait l’agence de notation Moody’s fin juillet.

Le défaut de paiement de juin a surpris, vu le niveau des réserves officielles du pays estimées fin 2015 à 2 194 milliards de F CFA (3,65 milliards de dollars).

Il a surtout porté un coup à la note souveraine du pays, qui a été dégradée par les trois grandes agences de notation internationales : Moody’s (« B3 »), Fitch Ratings (« RD » – « défaut partiel ») et Standard & Poor’s (« SD »/ »D » – « défaut partiel »). Et a entraîné un net recul du cours des obligations de cet eurobond sur les marchés internationaux, comme le montre le graphique ci-dessous.

Le cours de l’eurobond 2007-2029 de la République du Congo a nettement reculé fin juillet 2016.

Le cours de l’eurobond 2007-2029 de la République du Congo a nettement reculé fin juillet 2016. © www.bourse.lu

Faiblesses

Les agences de notation pourraient ré-évaluer à la hausse la note du pays à la suite du paiement.

Toutefois, Moody’s qui, contrairement à ses consoeurs n’avait pas dégradé la note du pays en catégorie « défaut » mais quelques crans au-dessus de celle-ci, avait indiqué fin juillet que cette nouvelle notation reflétait correctement « le profil institutionnel de l’émetteur, compte tenu des faiblesses mises en évidence » par le paiement manqué.

La prochaine échéance de l’eurobond est attendue en décembre 2016. Le dernier versement sur cet emprunt est attendu en juin 2029.