Société

Facebook parle enfin haoussa

L'un des datacenter de Facebook à Prineville, en juillet 2016. © Andrew Selsky/AP/SIPA

Après le kiswahili ou l'Afrikaans, Facebook est désormais disponible dans l'une des langues les plus parlées en Afrique de l'Ouest : le haoussa.

Les « So », littéralement « J’aime » en haoussa, se multiplient sur Facebook. Et pour cause : comme le rapporte un article la BBC Afrique, le réseau social permet depuis quelques jours d’utiliser cette langue, qui compte quelque 50 millions de locuteurs à travers le monde.

Une fonctionnalité remarquée, mais dont certaines traductions laissent encore à désirer. « Ça va dans le bon sens de voir une langue africaine sur Facebook, je n’aurais jamais pensé que cela puisse arriver », constate ainsi Fatahou Tapsoba, enseignant burkinabè joint depuis Ouagadougou par Jeune Afrique. Avant de poursuivre : « La traduction est satisfaisante, même si quelques mots de ne sont pas traduits ». À l’image des termes « commenter » et « partager », qui s’affichent en anglais lorsque l’utilisateur passe du français au haoussa.

Facebook soigne ses utilisateurs africains 

L’arrivée de cette nouvelle langue ne doit rien au hasard. Le Nigeria, où le haoussa est très parlé, est le pays le plus peuplé du continent et a fortiori l’un des États africains les plus connectés au réseau social. Chaque jour, plus de sept millions de Nigérians se connectent ainsi à Facebook, selon des chiffres fournis par le géant américain en septembre 2015. 

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Facebook s’adapte aux langues africaines. Le réseau social est déjà disponible en malagasy, kiswahili, ou encore en afrikaans. Signe que Facebook soigne ses utilisateurs africains, dont le nombre ne cesse de croître.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte