Sport

Panthères du Gabon : Jorge Costa repart pour un tour

| Par
Qui pour remplacer l'ex-sélectionneur du Gabon Jorge Costa. Ici lors de la CAN à Bata, en Guinée équatoriale, le 25 janvier 2015.

Qui pour remplacer l'ex-sélectionneur du Gabon Jorge Costa. Ici lors de la CAN à Bata, en Guinée équatoriale, le 25 janvier 2015. © Themba Hadebe / AP / SIPA

Comme Jeune Afrique l’avait annoncé, le Portugais Jorge Costa a été reconduit à la tête des panthères du Gabon au moins jusqu’à la fin de la CAN 2017 que le pays va organiser.

En fin de contrat le 30 juin dernier après un bilan sportif très mitigé et une réelle défiance de l’opinion publique, le Portugais Jorge Costa (44 ans) va poursuivre sa mission à la tête du Gabon. Soutenu par Deco, l’ancien international portugais du FC Porto et du FC Barcelone, mais également par le président d’un club de Ligue 1 gabonaise, Costa s’était empressé d’envoyer un dossier de candidature à la fédération.

« Tout était joué d’avance. La fédération a fait circuler l’information comme quoi seuls Costa, l’Égyptien Hassan Shehata (triple vainqueur de la CAN avec les Pharaons en 2006, 2008 et 2010) et le Franco-algérien Jdilali Bahloul avaient envoyé leur CV, ce qui est faux. Il y avait d’autres entraîneurs intéressés, comme Paul Le Guen notamment », explique une source proche du dossier.

Un salaire… conséquent

« Il se trouve que Deco et quelques autres ont un intérêt évident à ce que Costa, qui est pourtant mal vu par les supporters mais aussi par une partie des joueurs, soit reconduit. À votre avis, pourquoi touche-t-il un salaire mensuel de 70 000 euros, ce qui le met au-dessus de Hervé Renard (Maroc), Milovan Rajevac (Algérie) ou Michel Dussuyer (Côte d’Ivoire), qui sont tout de même d’un autre niveau ? », s’interroge cette source.

Et de trancher : « Le problème, c’est que certaines personnes ont beaucoup d’influence au palais présidentiel, y compris au plus haut sommet de l’État. Et ces personnes, qui avaient déjà imposé Costa il y a deux ans, ont réussi leur coup une deuxième fois. » Avec une nuance malgré tout : la fédération gabonaise ne lui a offert qu’un contrat de six mois…

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte