Télécoms

Télécoms : Moov déploie la fibre optique au Togo

Moov Togo est passé de 20% de parts de marché en 2007 à environ 50% en 2014. © Réussite.

L’opérateur téléphonique Moov Togo, filiale du groupe Maroc Telecom, a annoncé fin juillet la construction d’un réseau de fibre optique de plus de 400 kilomètres de Lomé à Kara. Une première pour la société privée de téléphonie mobile au Togo.

L’annonce a été faite le 27 juillet par le président du directoire de Maroc Telecom, propriétaire de Moov Togo. En visite à Lomé, Abdeslam Ahizoune a également annoncé le lancement « avant le 10 août de la 3G+ sur toute l’étendue du territoire togolais», six mois après l’obtention de la licence.

« Nous avons initié un projet de construction de Backbone fibre », a annoncé Abdeslam Ahizoune lors d’une conférence de presse organisée avec Cina Lawson, ministre des Postes et de l’Économie numérique.

Le déploiement de la fibre se fera sur une distance de 450 km, entre Lomé et Kara pour la première phase. Ce projet qui participe surtout à la sécurisation et à la consolidation du réseau de Moov Togo, est financé à hauteur de 3,5 milliards de F CFA (5,33 millions d’euros) par l’opérateur.

Pour Abdeslam Ahizoune, le déploiement permettra à Moov Togo « d’augmenter ses capacités » opérationnelles. « Nous voulons favoriser la fluidité du réseau haut débit à travers les services Data 3G/4G ». Ce déploiement entre Lomé et Kara n’est que la première phase du projet. « Une seconde phase devrait relier Kara et Dapaong », a poursuivi Abdeslam Ahizoune, affichant la volonté de son groupe d’investir massivement pour offrir les services modernes de téléphonie mobile à ses deux millions d’abonnés.

Fin 2015, le Togo comptait 836 700 abonnés à l’internet mobile, dont seulement 432 000 à l’internet mobile haut débit, tous clients de Togo Cellulaire, alors seul opérateur disposant d’une licence 3G.

Vaste chantier

C’est la première fois que l’opérateur privé de téléphonie mobile annonce la construction d’un réseau de fibre optique au Togo.

Le chantier lancé par Moov Togo vient s’ajouter à ceux initiés depuis plusieurs années par Togo Telecom, l’opérateur public de télécommunications dont le réseau est également utilisé par sa filiale Togocel, leader du marché de la téléphonie mobile (environ 3 millions d’abonnés).

La ministre des Postes et de l’Économie numérique espère que le déploiement de la fibre par l’opérateur privé renforcera la concurrence au bénéfice du consommateur togolais. « Avec ces nouvelles [installations] qui viennent s’ajouter à l’infrastructure existante, c’est le taux de couverture qui s’améliore pour un plus grand nombre d’utilisateurs et pour une meilleure qualité de service », a indiqué Cina Lawson.

Il faut noter que le gouvernement togolais a également initié, à travers son projet « e-gouvernement », le déploiement de 200 km de fibre pour relier plus de 500 bâtiments administratifs (ministères, Agences publiques, aéroport, hôpitaux, universités,…). Un projet financé à hauteur de 13 milliards de F CFA (19,82 millions d’euros) par un prêt concessionnel de China Exim Bank, la banquer chinoise d’import-export.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte