Banque

Burkina : prêt de 17 millions d’euros à Coris Bank pour son offre islamique

Siège de Coris Bank à Ouagadougou, en novembre 2014. © DR

La société islamique pour le développement du secteur privé (SID) a accordé une ligne de crédit d'un montant de 17 millions d'euros à Coris Bank international (CBI). Ce financement permettra au numéro trois burkinabè de poursuivre son développement et de consolider son appui aux petites et moyennes entreprises.

Ce prêt vise à développer l’offre de finance islamique de Coris et va lui permettre de soutenir les petites et moyennes entreprises. Ses interventions auprès des PME burkinabè se sont établies à 150 milliards de F CFA en 2015 (228,6 millions d’euros).

Le groupe burkinabè estime que la SID, membre du groupe de la Banque islamique de développement, lui a consenti ce financement en raison de son rôle dans la promotion de la finance islamique au Burkina Faso.

« Coris Baraka », une offre lancée en avril 2015

En avril 2015, la banque, fondée par l’homme d’affaires Idrissa Nassa, avait lancé son offre islamique, dénommée « Coris Baraka » pour offrir à ses 200 000 clients des produits et services conformes à la charia.

Présente en Côte d’Ivoire, au Mali et au Togo où elle possède des filiales, le total de bilan de Coris bank s’est établi à 648 milliards de F CFA au 31 décembre 2015.

La banque ouest-africaine, qui a démarré ses activités au Mali au dernier trimestre 2014 et s’est installé au Togo au premier trimestre 2015, a vu les dépôts croître de +18 % en 2015, alors que les crédits à la clientèle ont progressé de +9,2 %. En décembre dernier, Coris bank a franchi le cap des 200 000 clients.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte