Politique économique

Le FMI accorde un prêt de 305 millions de dollars à Madagascar

| Par Jeune Afrique
Vue du lac Anosy, à Tananarive, capitale de Madagascar.

Vue du lac Anosy, à Tananarive, capitale de Madagascar. © Sascha Grabow/Wikimedia Commons

Un déboursement de 43,5 millions de dollars a été approuvé dans le cadre de cet accord de financement, qui court jusqu’à la fin 2019.

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé le mercredi 27 juillet une facilité de crédit d’une valeur de 220 millions de droits de tirage spéciaux (304,7 millions de dollars) en faveur de Madagascar.

Réformes

Dans son communiqué, le FMI explique que cet accord, d’une durée de 40 mois, accompagne un programme de réformes visant à accroître la stabilité macroéconomique de Madagascar, à travers notamment une meilleure mobilisation des recettes, le renforcement de la gouvernance et la baisse des « dépenses moins prioritaires », telles que les transferts aux entreprises publiques.

Le FMI a approuvé mercredi le premier décaissement dans le cadre de cette facilité de crédit : 43,5 millions de dollars. Le déboursement des prochaines tranches du prêt se fera en fonction des progrès réalisés dans le cadre du programme de réformes.

L’institution multilatérale a rétablit en mars 2014 ses liens avec Madagascar, qui avaient été suspendus la foulée du coup d’état de 2009.

Le FMI table sur une croissance de +4,1 % en 2016, contre 3,1 % l’an dernier.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte