Politique

Tunisie : Habib Essid a formé son gouvernement

Habib Essid désigné Premier ministre le 5 janvier par Béji Caïd Essebsi.

Habib Essid désigné Premier ministre le 5 janvier par Béji Caïd Essebsi. © Fethi Belaid / AFP

Après de longues et complexes tractations avec les partis, Habib Essid, le nouveau chef de l’exécutif tunisien, a bouclé vendredi la composition de son gouvernement qu’il présentera à l’approbation de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) avant le 28 janvier.

Habib Essid a mis fin au suspense qui, depuis les élections législatives du 26 octobre dernier, a presque paralysé les administrations du pays. Avec 22 ministères, 2 portefeuilles de ministres délégués et 15 secrétariats d’État, l’équipe gouvernementale annoncée vendredi 23 janvier ne sera pas pléthorique. Mais de nombreux Tunisiens sont dans l’expectative. "Beaucoup de noms nous sont inconnus", entend-on régulièrement. D’aucuns d’ailleurs s’en félicitent : "S’ils avaient été connus du grand public, ils auraient été actifs soit sous Ben Ali soit sous la troïka".

De fait, les universitaires ont la part belle dans ce gouvernement, mais ce sont surtout les 9 maroquins attribués à des femmes qui suscitent le plus de curiosité. Khedija Cherif, ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, ainsi que Latifa Lakhdar, ministre de la Culture, sont précédées par leur réputation de militantes de l’Association des femmes démocrates tandis Selma Elloumi Rekik, chef d’entreprises, obtient le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle. 

Seul survivant de l’équipe gouvernementale sortante, Ammar Younbaï se maintient aux Affaires Sociales pour répondre aux vœux de la puissante centrale syndicale, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT). Mais en dehors de l’Union patriotique libre (UPL), 3e parti représenté à l’ARP, qui obtient les portefeuilles du Tourisme et des Sports, aucun parti autre que Nidaa Tounès n’est associé au gouvernement auquel participent en revanche de nombreux indépendants.

Ennahdha et Afek Tounes dans l’opposition

Aussi bien Ennahdha qu’Afek Tounes ont décliné les propositions faute de "débats de fonds sur le programme du gouvernement et les partenaires qui vont le porter", explique un dirigeant d’Afek. Les critiques fusent en particulier concernant le choix du ministre de l’Intérieur, Nejem Gharsalli, magistrat et beau frère de Lotfi Ben Jeddou, son prédécesseur, ainsi que celui de Farhat Horchani à la Défense, lequel s’était plutôt illustré jusque là en tant que spécialiste de droit économique.

Dans une période de grande fragilité économique, d’autres s’étonnent de l’opportunité d’avoir nommé Lasâad Zarrouk, spécialiste des assurances et des caisses sociales, à l’Économie et aux Finances. En revanche, les partis de l’opposition s’accordent sur le choix du juriste et secrétaire général du gouvernement en 2011, Mohamed Salah Ben Aissa, à la Justice. La nomination de Taïeb Baccouche, secrétaire général de Nidaa tounès, aux Affaires étrangères était quant à elle attendue. Habib Essid doit désormais recevoir l’approbation de l’ARP et veiller à obtenir une majorité confortable pour avoir les coudées franches.

________

Frida Dahmani, à Tunis

>> La liste complète du nouveau gouvernement :

-Ministre de l’Intérieur : Mohamed Nejem Gharsalli

-Ministre de la Défense nationale : Farhat Horcheni

-Ministre des Affaires étrangères : Taieb Baccouche

-Ministre de la Justice et des Affaires foncières : Mohamed Salah Ben Aissa

-Ministre de l’Economie et des Finances : Lasâad Zarrouk

-Ministre des Investissements et de la Coopération internationale : Najib Derouich

-Ministre du Tourisme : Mohsen Hassan

-Ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines : Zakaria Hamad

-Ministre du Commerce et de l’Artisanat : Slim Cheker

-Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique : Chiheb Bouden

-Ministre de l’Education nationale : Mohamed Abdelmanef Abdrabba

-Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle : Selma Elloumi Rekik

-Ministre du Transport : Mahmoud Ben Romdhane

-Ministre des Affaires sociales : Ahmed Ammar Younbaï

-Ministre de la Santé publique : Saïd Aidi

-Ministre de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire : Mohamad Salah Arfaoui

-Ministre de la Culture : Latifa Lakhdhar

-Ministre de la Jeunesse et des Sports : Maher Ben Dhia

-Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance : Khadija Cherif

-Ministre de l’Agriculture : Saâd Seddik

-Ministre des Affaires religieuses : Laâroussi Mizouri

-Ministre des Technologies de l’Information et de la Communication : Karim Skik

-Ministre auprès du chef du gouvernement chargé des relations avec l’ARP : Lazhar Akermi

-Ministre auprès du chef du gouvernement chargé des relations avec les institutions constitutionnelles et la société civile : Kamel Jendoubi

-Secrétaire général du gouvernement : Ahmed Zarrouk

-Secrétaire d’Etat chargée de la fiscalité et des prélèvements : Habiba Louati

-Secrétaire d’Etat chargé de la sûreté nationale : Saâd Derbez

-Secrétaire d’Etat chargé des collectivités locales : Ali Trabelsi

-Secrétaire d’Etat chargé des biens confisqués et des affaires foncières : Neila Chaâbane

-Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères : Mohamed Ezzine Chleyfa

-Secrétaire d’Etat chargé des affaires arabes et africaines : Touhami Abdouli

-Secrétaire d’Etat auprès du ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale : Lamia Zeribi

-Secrétaire d’Etat à la production agricole : Amel Nafti

-Secrétaire d’Etat à la pêche : Youssef Chehed

-Secrétaire d’Etat à l’environnement : Ben Aissa Laâbidi

-Secrétaire d’Etat à l’intégration sociale : Belgacem Sabri

-Secrétaire d’Etat chargée du dossier des blessés et martyrs de la révolution : Majdouline Cherni

-Secrétaire d’Etat chargée de la remise à niveau des établissements hospitaliers : Hanen Arfa

-Secrétaire d’Etat chargé de la jeunesse : Mohamed Jouini

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte