Musique

Sur le web, la colère des fans de Koffi Olomidé

| Par Jeune Afrique
Mis à jour le 25 juillet 2016 à 15h07
Une vidéo montre l’agression présumée par le chanteur Koffi Olomidé d’une danseuse du groupe Quartier Latin, le 22 juillet 2016 à Nairobi.

Une vidéo montre l'agression présumée par le chanteur Koffi Olomidé d'une danseuse du groupe Quartier Latin, le 22 juillet 2016 à Nairobi. © © Capture d'écran/YouTube eDaily Kenya

Depuis que le leader de Quartier Latin a été filmé à l’aéroport de Nairobi en train d’agresser une femme, les réactions des internautes se multiplient. 

Le « Rambo » de la musique congolaise s’attire les foudres des internautes depuis la diffusion d’une vidéo sur laquelle on le voit à l’aéroport de Nairobi s’en prendre violemment à une femme. Relayée sur les réseau sociaux depuis vendredi 22 juillet,celle-ci a été visionnée des dizaines de milliers de fois et entraîné une vague de réactions. Comme cette « fan », visiblement très déçue par le leader de Quartier Latin qu’elle « admirait ». Elle le qualifie désormais, non sans humour, de « vieux bandit ».

Sur une autre vidéo, une femme va jusqu’à piétiner les albums de Koffi Olomidé.

Sur Twitter, le hashtag #BoycottKoffiOlomide a aussi fait couler beaucoup d’encre.

Le chanteur, expulsé vers la RD Congo après sa garde à vue, a fini par présenter ses excuses sur l’émission Karibu Variétés sans parvenir pour autant à attirer la sympathie de ses fans. « Ce que la vidéo nous a présenté est indigne de vous, M. Olomidé. Pour un chanteur de votre trempe, c’est vraiment déplorable », a lancé l’un d’eux. « Tes excuses, tu peux les garder Koffi. Je suis un de tes fans de la première heure, mais là avec cette attitude tu viens toi-même de confirmer les rumeurs qui couraient depuis longtemps sur le traitement que tu fais subir à certains membre du (groupe) Quartier Latin », renchérit un autre.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer