Économie

La Banque centrale de Maurice réduit son taux directeur dans la foulée du Brexit

Les « incertitudes » qui planent sur l’économie mondiale depuis le Brexit ont conduit la Banque centrale de Maurice à baisser son taux directeur. Fixé à 4,4% depuis plusieurs années, le Repo Rate est passé à 4%, a annoncé Bank Of Mauritius mercredi.

Par - à Port-Louis (Maurice)
Mis à jour le 21 juillet 2016 à 19:29

Port-Louis vu de la citadelle. © Fabien Mollon pour Jeune Afrique

Cette décision intervient plus tôt que prévu. La raison : le nouveau ministre des Finances, Pravind Jugnauth se prépare à présenter le budget national 29 juillet.

« Nous avons pris en considération les incertitudes engendrées par le Brexit et une augmentation potentielle de la volatilité avec les élections américaines, et avons jugé important de soutenir l’investissement et augmenter le potentiel de croissance économique », a expliqué le gouverneur de la Banque de Maurice, Ramesh Basant Roi, mercredi 20 juillet.

Maurice n’atteindra pas son objectif de croissance de plus de 4% cette année. La banque centrale estime qu’elle sera de +3,6% en 2016. Eric Ng Ping Chuen, économiste et directeur du cabinet PluriConseil estime que la banque centrale aurait «maintenir le statut quo ».

« C’est vrai que beaucoup d’exportateurs mauriciens se plaignent de la baisse de la Livre Sterling, mais il ne faut pas négliger l’impact que cette décision aura sur la consommation et l’épargne, » a-t-il déclaré sur la chaîne locale Radio Plus.