Politique

Présidentielle américaine : Donald Trump désigné candidat républicain à la Maison Blanche

Par
Mis à jour le 20 juillet 2016 à 10:19

Le candidat républicain à l’élection présidentielle américaine Donald Trump, le 16 juillet à New York aux États-Unis. © AFP

Le milliardaire Donald Trump a été officiellement désigné mardi à Cleveland par le parti républicain pour être candidat à la Maison Blanche pour l’élection de novembre.

Conformément au résultat des primaires, Donald Trump a recueilli le soutien de la majorité (1 237) des délégués républicains, soumis au vote, État par État, mardi 19 juillet, lui permettant ainsi de franchir le cap de l’investiture républicaine. Étape indispensable avant de repartir en campagne et d’espérer l’emporter le 8 novembre face à Hillary Clinton.

Ce sacre dans la Quicken Loans Arena, qui accueille durant l’année les matchs des Cavaliers de Cleveland, fraîchement auréolés du titre NBA, fut d’abord une affaire de famille puisque c’est son fils Donald J. Trump, Jr., qui a annoncé le soutien des 89 délégués de l’État de New York d’où vient le magnat de l’immobilier. « Félicitations papa, on t’aime », a lancé Don Jr., entouré de ses frère et sœurs. « C’est incroyable. C’est surréaliste. Il était l’outsider absolu et il a réussi. Je suis tellement fière de lui », a de son côté réagi sur CNN sa fille Ivanka.

Discours d’investiture jeudi

La veille, son épouse Melania Trump avait fait l’objet de railleries sur les réseaux sociaux et dans les médias, pour avoir plagié des pans entiers d’un discours de Michelle Obama lors de la campagne présidentielle de 2008. Pas de quoi faire flancher les délégués républicains acquis à Donald Trump pour qui chaque attaque envers leur candidat est perçue comme un coup du camp d’en face.

Ce dernier sera officiellement investi comme candidat républicain jeudi soir, date à laquelle il acceptera formellement sa nomination en clôture de la convention républicaine qui a débuté lundi à Cleveland.