Elections

États-Unis : quand Melania Trump plagie un discours de Michelle Obama datant de 2008

La première dame Michelle Obama (à gauche) et l'épouse du candidat à l'investiture républicaine, Melania Trump (à droite). © AP/SIPA

Sur scène lundi soir afin de soutenir son mari, sur le point d'être officiellement investi candidat du parti républicain, l'ex-mannequin a copié mot pour mot des pans du discours de Michelle Obama lors de la campagne présidentielle de 2008.

Devant les délégués républicains réunis du 18 au 22 juillet à Cleveland pour la convention d’investiture à la présidentielle de novembre, Melania Trump a tenu un discours éloquent en faveur de son époux, qui devrait être intronisé mardi comme candidat officiel du camp républicain.

Si l’ex-mannequin d’origine slovène n’a pas brillé par son charisme, elle s’est rapidement fait épingler pour plagiat. Et pour cause, des pans entiers de son discours ont été tirés de celui prononcé par Michelle Obama, juste avant l’investiture de son mari par le parti démocrate, en vue de l’élection présidentielle de 2008.

L’entourloupe aurait été repérée en premier par Jarret Hill sur Twitter : « OMG. Melania. C’était carrément une phrase entière de Michelle Obama en 2012 », alerte ce journaliste, à qui les mots prononcés par l’épouse de Donald Trump lui font l’impression de déjà vue.

En fait, bien plus qu’une simple ligne, ce sont des paragraphes entiers du discours de Michelle Obama, datant de 2008 (et non pas 2012), que Melania Trump a littéralement copié mot pour mot, souligne le journaliste politique Javier Panzar du LA Times.

Les passages concernés portent sur les valeurs que partage Melania Trump, mariée depuis 18 ans à Donald Trump, mais qui sont curieusement inspirées de celles portées par le couple Obama. En gras les passages qu’elle a plagiés : « Mes parents m’ont bien fait comprendre ces valeurs : travaillez dur pour ce que vous voulez dans la vie. Vos mots sont votre engagement. Vous devez faire ce que vous dites et tenir vos promesses. Traitez les gens avec respect. Ils m’ont appris à exprimer ces valeurs dans ma vie quotidienne », a lancé Melania Trump.

« Nous devons passer ces leçons aux prochaines générations. Car nous voulons que les enfants de ce pays sachent que la seule limite à ce que vous accomplissez est la force de vos rêves et votre volonté de travailler pour les atteindre. »

Dans son discours de 2008, Michelle Obama avait déclaré : « Barack et moi avons été élevés avec tant de valeurs communes : travaillez dur pour ce que vous voulez dans la vie, vos mots sont votre engagement, et vous devez faire ce que vous avez dit, traitez les gens avec dignité et respect, même si vous ne les connaissez pas ».

« Barack et moi cherchons à construire des vies reposant sur ces valeurs, et à les transmettre à la prochaine génération. Car nous voulons que nos enfants – et tous les enfants de ce pays – sachent que la seule limite à la grandeur de ce que vous accomplissez est la réalisation de vos rêves et votre volonté de travailler pour les atteindre. »

En vidéo, la similitude entre les deux discours, que la chaîne de télévision CNN s’est amusée à superposer, saute aux yeux :

Son équipe de campagne rejette ces accusations

Dans un communiqué publié autour de 2h du matin, heures locales, le porte-parole de la campagne de Donald Trump, Jason Miller, a vanté les mérites du discours de Melania Trump, suggérant que celui-ci avait été écrit par des tiers.

« En écrivant son beau discours, l’équipe de Melania a pris des notes sur les sources d’inspiration de sa vie, et a dans certains cas inclus des fragments reflétant sa propre pensée », a-t-il déclaré, sans admettre le plagiat. « L’expérience d’immigration de Melania et son amour pour l’Amérique ont nourri son discours, ce qui a assuré son succès ».

Dans une interview exclusive accordée à NBC News à bord de l’avion qui les conduisait conduisait à Cleveland, l’ex-mannequin d’origine slovène et âgée de 46 ans avait pourtant déclaré aux côté de son mari qu’elle avait reçu « le moins d’aide possible » pour l’élaboration de son discours qu’elle disait avoir « écrit elle-même ».

Son mari devrait être investi officiellement comme candidat du camp républicain à l’issu du vote des délégués qui aura lieu État par État dans la journée de mardi.

 

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte