Politique

Aqpa – Yémen : 205 attaques, dont celle de « Charlie Hebdo », en seulement trois mois

Comme une ONG sérieuse, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a publié un rapport trimestriel de ses activités, incluant notamment l’attaque en France contre le journal « Charlie Hebdo ». Selon le centre américain de surveillance des sites islamistes, l’organisation a également mené 204 opérations au Yémen.

Mis à jour le 27 janvier 2015 à 11:51

Capture d’écran du rapport trimestriel d’Aqpa. © DR

Selon l’organisme américain, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a revendiqué dans son rapport trimestriel, qui couvre la période du 25 octobre 2014 au 20 janvier 2015, 205 attaques. Parmi elles, l’assaut mené en France par les frères Kouachi contre le journal satirique Charlie Hebdo.

Aqpa revendique également quelque 204 opérations dans onze provinces du Yémen, dont 82 via des "engins explosifs improvisés" (IED, en anglais), 24 attaques à la roquette, 18 embuscades et 8 attentats à la voiture piégée. L’organisation annonce également 17 assassinats, 15 opérations ayant mis en jeu un ou des snipers ou encore un attentat à la ceinture explosive.

L’organisation sunnite avait déjà revendiqué une semaine après les faits la tuerie de Charlie Hebdo, communication qui avait suscité de nombreux doutes. Alors que l’influence internationale de l’État islamique semble plus forte, Aqpa, considérée comme la branche la plus active et la plus dangereuse d’Al-Qaïda par Washington, a limité géographiquement ses opérations.

La plupart de ses attaques visent en effet les forces de sécurité yéménites ou, plus récemment, les miliciens chiites qui contrôlaient en partie la capitale Sanaa depuis septembre et qui se sont emparés du palais présidentiel il y a une semaine.

>> Lire aussi : "Yémen : qui sont les Houthi, les miliciens chiites qui ont pris le contrôle de Sanaa ?"

__________

Par Mathieu OLIVIER