Energie

Électricité : Exim Bank of India prête 200 millions de dollars au Sénégal

Vue de la centrale électrique de la Senelec de Bel Air, zone industrielle de Dakar. Le 14 septembre 2012. © Sylvain Cherkaoui pour Jeune Afrique

La Banque indienne d'import-export a accordé une facilité de crédit de 200 millions de dollars au gouvernement sénégalais pour le financement d'une ligne de transmission électrique dans le sud du pays.

Export-Import Bank of India, la banque indienne d’import-export, a signé début juillet un crédit de 200 millions de dollars en faveur du Sénégal. Selon un communiqué publié le 08 juillet, ce financement va permettre la construction d’une ligne de transmission électrique de 225 kV entre les villes de Tambacounda, Kolda et Ziguinchor, distantes de plus de 300 kilomètres et situées dans la moitié sud du pays ouest-africain.

La ligne de crédit va permettre de financer également l’extension et la réhabilitation du réseau électrique dans les zones autour des villes concernées.

Soutien aux exportateurs indiens

Dans son communiqué, Exim Bank of India explique que ce financement, accordé à travers un mécanisme de crédit à l’exportation (buyer’s credit), facilitera les opérations au Sénégal des exportateurs indiens.

Outre le financement accordé le 08 juillet, Exim Bank of India indique avoir déjà ouvert douze lignes de crédit en faveur du gouvernement du Sénégal pour une valeur globale de 280 millions de dollars pour une multitude de projets : de l’acquisition de véhicules (à travers un prêt de 69,75 millions de dollars en janvier dernier) et de matériel ferroviaire à la construction d’unités agricoles et à l’électrification rurale.

Commerce

En 2013-2014, les échanges commerciaux entre le Sénégal et l’Inde ont atteint 580 millions de dollars (dont 426,5 millions de dollars de ventes indiennes), en progression de +39,5 % par rapport à 2010-2011.

L’Inde exporte principalement du textile, des produits alimentaires, des automobiles et des produits pharmaceutiques vers le Sénégal et en importe du phosphate et de la ferraille.

Exim Bank of India, qui disposait jusqu’il y a quelques années d’un bureau à Dakar, a récemment opté pour Abidjan, où son antenne locale supervise les activités de l’institution indienne dans une vingtaine de pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte