Économie

Wendel et le fonds franco-qatari FFC investissent dans la grande distribution en Afrique

Mis à jour le 28 juin 2016 à 19:05

Premier projet de SGI Africa, Playce Marcory a été ouvert fin 2015 © François-Xavier Gbré pour JA

Le capital-investisseur français et le fonds Future French Champions injecteront jusqu’à 180 millions d’euros dans SGI Africa, filiale de CFAO qui développe et opère des centres commerciaux en Afrique, dont Playce Marcory à Abidjan.

Créée par CFAO dans le cadre de sa stratégie de développement dans la grande distribution, SGI Africa porte la partie immobilière des projets du groupe dans 8 pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale :  Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Ghana, Nigeria, Sénégal, République du Congo et RD Congo. Dans ce cadre, un centre commercial a déjà été ouvert en décembre dernier à Abidjan, Playce Marcory. « Au cours des 5 à 7 prochaines années, SGI Africa prévoit de construire puis opérer une vingtaine de centres commerciaux, comprenant chacun un hypermarché ou un supermarché Carrefour, ainsi qu’un portefeuille de marques franchisées par CFAO. Ces projets représentent un investissement total d’environ 500 millions d’euros qui sera financé par ses actionnaires et par recours à de la dette bancaire », a indiqué Wendel dans un communiqué publié le 28 juin.

Depuis plusieurs mois, CFAO cherchait à ouvrir le tour de table de SGI Africa. IFC, notamment, avait été approché. Mais la filiale du Groupe Banque mondiale n’a pas été retenue.

Wendel prend en effet 40% de SGI Africa. Future French Champions (FFC), le fonds franco-qatari créée par CDC International Capital et Qatar Investment Authority, s’offre 20 % des parts. CFAO conserve 40%.

Wendel investira progressivement jusqu’à 120 millions dans SGI Africa au cours des prochaines années. FFC investira quant à lui jusqu’à 60 millions en tout.

Une  première levée de fonds, de l’ordre de 60 millions, devrait être finalisée au cours des prochaines semaines, indique un communiqué de CFAO.

Une première

Avec cette opération, Wendel boucle sa troisième opération sur le continent, après avoir investi ces dernières années dans le gestionnaire de tours télécoms IHS et dans le groupe Saham (assurances, santé, centre d’appels, etc). Depuis 2013, l’investisseur français a injecté plus de 800 millions d’euros dans des entreprises opérant en Afrique.

« Avec SGI Africa, Wendel poursuit sa stratégie de diversification sectorielle et géographique en investissant dans le secteur des centres commerciaux, qui sera au cœur de la croissance africaine. Je suis convaincu de la pertinence du projet de développement dans huit pays africains porté par SGI Africa, s’appuyant sur des tendances de long terme comme le développement de la classe moyenne africaine et l’urbanisation du continent », a souligné Frédéric Lemoine, président du directoire de Wendel, dans un communiqué.

C’est en revanche la première opération africaine pour FFC, fonds créé en 2014 par une filiale de la Caisse des Dépôts française (détenue par l’Etat) et le fonds souverain Qatar Investment Authority, avec un capital de départ de 300 millions d’euros. Ce fonds a vocation à soutenir les PME et entreprises de taille intermédiaire (ETI) françaises.

« L’accord signé ce jour, qui scelle l’entrée de partenaires prestigieux dans le capital de SGI Africa, représente une contribution essentielle à l’exécution de la stratégie de développement du groupe CFAO dans la distribution B to C [Business to consumer, NDLR]. Grâce à cet appui important sur le volet immobilier, CFAO Retail va pouvoir renforcer son déploiement dans les pays cibles », a expliqué dans un communiqué Richard Bielle, président du directoire de CFAO.