Justice

Cameroun : Jean-Marie Atangana Mebara condamné à 25 ans de prison

| Par
Mis à jour le 23 juin 2016 à 11h53
Jean-Marie Atangana Mebara, ancien secrétaire d'Etat à la présidence du Cameroun..

Jean-Marie Atangana Mebara, ancien secrétaire d'Etat à la présidence du Cameroun.. © UN Photo/Devra Berkowitz

Jean-Marie Atangana Mebara, ancien secrétaire général de la présidence, a été condamné mercredi à 25 ans de prison par le Tribunal criminel spécial (TCS) pour détournement, courant juin 2003, de 4,4 millions d’euros (2 905 500 000 F CFA) destinés à l’achat d’un avion présidentiel.

Jean Marie Atangana Mebara, détenu à la prison centrale de Yaoundé depuis le 6 août 2008, était accusé d’avoir orienté les fonds destinés à l’achat d’un avion Boeing neuf vers la location d’un appareil d’occasion (L’Albatros). Jean Marie Atangana Mebara a en outre été condamné à payer à l’État du Cameroun la somme de 2 927 500 000 francs CFA au titre de dommages et intérêts.

« Nous déplorons qu’aucune preuve de détournement n’ait été produite au cours de ce procès », souligne un communiqué signé de Joël Didier Engo, président du Comité de libération des prisonniers politiques au Cameroun (CL2P). « Aucun témoin de la défense n’a été entendu, alors que tous ceux de l’accusation l’ont été », s’indigne la défense, contactée par Jeune Afrique, de Jean-Marie Atangana Mebaran. « Même Boeing, qui était le destinataire de l’argent prétendument détournée n’a pas pu être cité ! », ajoute-t-elle.

Vers la Cour suprême

Selon nos informations Jean Marie Atangana Mebara va désormais se pourvoir en cassation, portant le dossier devant la Cour suprême. Il pourrait également saisir les instances internationales. L’ancien secrétaire général à la présidence a toujours affirmé avoir agi ainsi sur instruction du président de la République. Sa condamnation intervient alors que la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples a condamné, début mai dernier pour détention arbitraire, le Cameroun à le libérer et à lui verser des dédommagements à hauteur de 400 millions de francs CFA (voir le document à la fin de cet article).

Cette peine de prison vient s’ajouter à deux autres, de 20 ans et 15 ans pour malversations financières, la première dans l’affaire « Cameroon Airlines » et la seconde dans le même dossier de l’avion présidentiel. Celui-ci a d’ailleurs également atteint le prédécesseur de Jean Marie Atangana Mebara au secrétariat général de la présidence, Marafa Hamidou Yaya. Ce dernier a été condamné à 25 ans de prison, également pour avoir détourné les fonds destinés à l’achat de l’appareil, cette fois en 2001.

Communication de l’UA sur le cas Atangana Mebara

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte