Société

Tunisie : un dispositif sécuritaire renforcé pour la saison touristique

Des officiers de police patrouillent sur la plage à Sousse, le 30 juin 2015. © Abdeljalil Bounhar/AP/SIPA

Des mesures de sécurité spécifiques ont été prises pour assurer le bon déroulement de la saison touristique, a déclaré samedi Omar Messaoud, directeur général de la sécurité publique, en marge d'une visite dans la station balnéaire Yasmine Hammamet.

1500 agents et plus de 72 postes de sécurité

Évoquant la situation touristique du pays, il a indiqué à l’agence TAP la mobilisation de 1500 agents de sécurité et la mise en place de plus de 72 postes de sécurité supplémentaires sur les principaux sites touristiques pour garantir le bon séjour des touristes et vacanciers, étrangers et Tunisiens.

Un dispositif sécuritaire touristique cohérent à été mis en place en vue de sécuriser les plages, les circuits touristiques et la voie publique, a précisé Omar Messaoud. Un dispositif qui repose sur la mobilisation accrue des agents de sécurité et des patrouilles en tous genres (à pieds, en quad, à cheval…).

Espoirs d’une meilleure saison

À l’occasion de l’inauguration du premier vol direct de la compagnie aérienne Tunisair vers Montréal, Radouane Ben Saleh, président de la Fédération tunisienne de l’hôtellerie, a déploré le 17 juin la baisse continue des marchés touristiques traditionnels (Allemagne, France et Italie), malgré l’arrivée escomptée d’environ 450 000 touristes russes pour l’année 2016.

Il a également formulé l’espoir de voir le marché intérieur tunisien et le marché algérien contribuer à la relance du secteur, précisant que des offres promotionnelles et des campagnes de sensibilisation seront menées pour attirer environ 1,5 million de touristes algériens.

« La nouvelle saison touristique s’annonce positive et même meilleure que l’année dernière », avait affirmé quant à elle le 2 juin Salma Elloumi Rekik, ministre du Tourisme et de l’Artisanat.

 

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte