Politique

Djibouti – France : Le Drian ira voir Guelleh

À la suite de l’interview d’Ismaïl Omar Guelleh dans « Jeune Afrique » paru cette semaine, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a décidé d’aller rendre visite dès avril au président de Djibouti, « en fonction des disponibilités » de ce dernier.

Mis à jour le 9 février 2015 à 13:35

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian. © AFP

Les critiques formulées, dans le cadre d’une interview parue cette semaine dans Jeune Afrique, par le président Ismaïl Omar Guelleh vis-à-vis de la "frilosité" française à Djibouti, n’ont pas laissé indifférent le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. De bonnes sources au sein de son cabinet, on annonce que Le Drian se rendra à Djibouti "dans les premiers jours d’avril, en fonction des disponibilités du président Guelleh".

Ce sera la première visite d’un ministre français de la Défense dans cette ancienne colonie (où la France dispose d’une importante base militaire) depuis Michelle Alliot-Marie en 2004, et la première d’un membre du gouvernement de François Hollande.

Interrogé par Jeune Afrique (JA n° 2822 du 8 au 14 février) sur le fait de savoir s’il était satisfait de la qualité des relations entre Paris et Djibouti, Ismaïl Omar Guelleh répond : "Non. Très peu d’investissements et aucune visite ministérielle depuis des années. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a promis de venir mais il est manifestement trop occupé ailleurs […] Tout se passe comme si la France ne nous considérait plus". Apparemment, le message est passé.

>> Retrouvez l’interview d’Ismaïl Omar Guelleh dans Jeune Afrique n°2822, en kiosques du 7 au 14 février <<