Start-up

Après l’Afrique, l’offre Orange Money débarque en France

En 2015, près de 8 milliards d’euros ont échangés via Orange Money, par plus 16 millions de clients indique le groupe français. © Sylvain Cherkaoui pour Jeune Afrique

L'opérateur télécoms lance cette semaine en France son offre de paiement mobile Orange Money, qui permet à ses abonnés de transférer de l'argent depuis l'Hexagone vers la Côte d'Ivoire, le Mali et le Sénégal

« Ce service est proposé aux abonnés mobiles Orange. Il leur permet d’effectuer des transferts d’argent via leur mobile vers d’autres clients Orange Money situés en Côte d’Ivoire, au Mali, au Sénégal et en France métropolitaine », a indiqué le groupe à l’AFP.

Le groupe lance ce service avec 41 points de vente en France.

Le client destinataire peut retirer l’argent dans plus de 30 000 points Orange Money dans les trois pays destinataires.

« Ce service a vocation à se développer progressivement avec la multiplication des points de vente en France, une application Orange Money prochainement disponible en France et l’élargissement de l’offre de transfert d’argent depuis la France vers d’autres pays », assure le groupe.

Découvrez l’interview exclusive de Bruno Mettling, PDG d’Orange Middle East and Africa, dans le nouveau numéro de Jeune Afrique

Concurrencer Western Union er MoneyGram

Lancé au début des années 2010, Orange Money était destiné à la clientèle africaine qui n’est pas titulaire d’un compte bancaire. Il est aujourd’hui utilisé par 18 millions de personnes dans 14 pays à travers l’Afrique.

En 2015, près de 8 milliards d’euros avaient été échangés via Orange Money, par plus 16 millions de clients indique le groupe français.

Son lancement en France doit permettre à Orange de concurrencer les sociétés traditionnels de transfert d’argent comme Western Union et MoneyGram, ou de nouveaux venus comme la start-up WorldRemit.

Orange indique toutefois que sur le marché hexagonal, il parie surtout sur son nouveau service de banque mobile Orange Banque, pour lequel il a choisi de racheter début 2016 le français Groupama Banque. Le lancement de cette nouvelle banque est prévu pour début 2017 en France.

Accélération de l’offre de services financiers en Afrique

Outre le développement de son service de mobile money en France, Orange renforce ses positions dans les services financiers en Afrique.

En mai dernier, l’opérateur français a étendu son partenariat avec Ecobank. Ce service permet des transferts de compte bancaire à compte mobile money aux clients de l’opérateur et du groupe bancaire panafricain. Disponible depuis 2015 au Mali et au Cameroun, il a été étendu à la Côte d’Ivoire, au Niger et en Guinée. En Afrique, l’opérateur dispose de partenariats similaires avec BNP Paribas et Bank of Africa.

Début mars, le groupe a décroché une licence lui permettant de devenir établissement émetteur de monnaie électronique au Sénégal, au Mali, en Côte d’Ivoire et en Guinée.

En mai dernier, le groupe a également annoncé le lancement d’Orange Money en Tunisie.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte