Société

Burundi : nouvelle arrestation d’un journaliste dans la province de Citiboke

Par
Mis à jour le 6 juin 2016 à 15:48

Un journaliste local burundais a été arrêté dimanche dans la province de Citiboke, dans le nord-ouest du pays. La police l’a remis lundi au Service national de renseignement (SNR), les services secrets du Burundi, selon des témoins et ses collègues.

Journaliste pour la radio privée Bonesha FM, Egide Ndayisenga « se trouvait à Citiboke (nord-ouest du Burundi) depuis samedi pour rendre visite à des amis », selon un témoin interrogé par l’AFP. La police l’a alors interpellé, pour le conduire auprès des services secrets qui le retiennent toujours, selon la même source.

Aucun membre des autorités compétentes n’a pu être joint pour commenter ces informations.

Inquiétude

Des collègues du journaliste, joints par téléphone dans la capitale Bujumbura, ont confirmé son arrestation, se disant « inquiets » . Alors que le sort du journaliste de 28 ans reste flou, une source policière de Citiboke indique qu’il a été interrogé sur d’éventuels liens avec des « radios d’opposition basées au Rwanda » et d’éventuels voyages entre le Burundi et le Rwanda.

Depuis mai 2015, de nombreux journalistes indépendants menacés par les autorités dans l’exercice de leurs fonctions ont préféré s’installer au Rwanda voisin, d’où ils tentent de traiter l’actualité burundaise à travers les ondes courtes, ou Internet.