Politique

RDC – Katanga : redécoupage au pas de charge

| Par Jeune Afrique
Moïse Katumbi est actuellement en délicatesse avec le pouvoir.

Moïse Katumbi est actuellement en délicatesse avec le pouvoir. © GWENN DUBOURTHOUMIEU pour JA

Le redécoupage de la RDC en vingt-six provinces aura un impact certain sur le Katanga de Moïse Katumbi.

Dans le tumulte qui a marqué le vote de la loi électorale par le Parlement congolais le 25 janvier, l’adoption simultanée d’une autre loi est passée presque inaperçue. Elle entérine pourtant le redécoupage du pays en vingt-six provinces (contre onze aujourd’hui), ce qui devrait notamment conduire au démantèlement du riche Katanga, que gouverne Moïse Katumbi, actuellement en délicatesse avec le pouvoir.

Cette réforme majeure est censée être menée à bien en moins de cent vingt jours – ce qui sera assurément difficile – après la promulgation du texte par le pouvoir. Bel imbroglio en perspective !

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte