Diplomatie

Sahara occidental : Mohamed Abdelaziz sera enterré à Bir Lahlou

Mohamed Abdelaziz, le chef du Polisario en novembre 2015. © Francisco Seco/AP/SIPA

L'ancien secrétaire général du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, sera enterré ce samedi à Bir Lahlou, en zone contestée.

L’ancien chef du Polisario, Mohamed Abdelaziz, décédé le 31 mai, sera inhumé, ce samedi 4 juin, à Bir Lahlou, une localité se trouvant dans ce que les sahraouis appellent « les territoires libérés », à l’est du mur de défense érigé par les Marocains, selon l’AFP.

Dernier hommage

Ce vendredi 3 mai, le Polisario a annoncé que sa dépouille sera exposée à Tindouf dans le sud-ouest de l’Algérie, pour que les délégations étrangères puissent lui rendre un dernier hommage.

Le Maroc, qui considère que « le défunt, tout comme le mouvement séparatiste auquel il appartenait, était figurant, et non pas acteur du dossier », ne s’est pas officiellement exprimé quant au choix de Bir Lahlou comme lieu d’enterrement de sa dépouille.

Une zone contestée

Les Marocains considèrent que cette localité, où le Polisario organise souvent ses exercices militaires, se trouve dans une zone contestée, évacuée par l’armée marocaine dans les années 1990 dans le seul but de préserver le cessez-le feu décrété par l’ONU.

Le 5 mars, Rabat a reproché au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, de s’être déplacé dans cette zone tampon, où sont postés des observateurs militaires de la Minurso, sans le consulter. Ce déplacement était une des causes du conflit qui a éclaté en mars entre le Maroc et le secrétaire général au sujet de l’avenir du Sahara occidental.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte