Justice

Fifa : Blatter et deux ex-lieutenants se sont partagés 80 millions de dollars à des fins personnelles

| Par Jeune Afrique avec AFP
Sepp Blatter, alors président de la Fifa, le 31 mai 2009 à Nassau, en Allemagne, avec Jérôme Valcke.

Sepp Blatter, alors président de la Fifa, le 31 mai 2009 à Nassau, en Allemagne, avec Jérôme Valcke. © AFP

L’ex-président de la Fifa et deux de ses dirigeants se sont partagés 80 millions de dollars « dans un effort coordonné d’enrichissement personnel » à travers des contrats et compensations, au cours des cinq dernières années, a indiqué vendredi la Fifa.

Dans le cadre d’une enquête interne, « il apparaît un effort coordonné par trois anciens hauts responsables de la Fifa pour s’enrichir par des augmentations annuelles des salaires, des primes liées à la Coupe du monde et d’autres avenants pour un total de 80 millions de dollars sur les cinq dernières années », a exposé la fédération internationale de football dans un communiqué le 3 juin.

Les trois hommes mis en causes : Sepp Blatter, Jérôme Valcke, ex-secrétaire général de la Fifa et Markus Kattner, ex-secrétaire général adjoint.

23,4 millions de dollars de prime pour la Coupe du monde 2010

Le 30 avril 2011, Jérôme Valcke et Markus Kattner « ont reçu des prolongations de contrat de 8,5 ans jusqu’en 2019 » avec « des primes de départ généreuses leur garantissant le paiement intégral, jusqu’à 17,8 millions de dollars et 9,9 millions de dollars respectivement, dans le cas où leur emploi avec la Fifa s’arrêtait, si Joseph Blatter n’était pas réélu », explique le communiqué de l’organisation.

Par ailleurs, en décembre 2010, le président démissionnaire de la Fifa et ses deux ex-lieutenants « reçoivent 23,4 millions de dollars de primes spéciales pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud », qui sont « octroyées rétroactivement – quatre mois après la fin de la Coupe du monde – et apparemment sans une disposition du contrat sous-jacent stipulant ces primes ».

La Fifa livre ses éléments à la justice américaine

La Fifa, basée à Zurich, a indiqué avoir livré ces informations au sujet des avenants et systèmes de bonus de ses trois anciens dirigeants à la justice suisse et va les partager avec la justice américaine.

Sepp Blatter a été suspendu pour six ans de toute activité liée au football dans l’affaire du paiement controversé de 1,8 million d’euros à l’ex-président de l’UEFA, Michel Platini, également suspendu pour quatre ans.

Les deux autres cadres visés ont aussi quitté la Fifa. Jérôme Valcke a été limogé pour son implication présumée dans une revente au marché noir de billets et suspendu pour 12 ans de toute activité liée au football. Quand à Markus Kattner, il avait été remercié le 23 mai pour des « manquements ».

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte