Société

RD Congo : en affichant leurs passeports étrangers, deux Léopards enflamment Facebook

De gauche à droite : Chancel Mbemba, Jeremy Bokila et Cédric Bakamba, internationaux congolais.

De gauche à droite : Chancel Mbemba, Jeremy Bokila et Cédric Bakamba, internationaux congolais. © Facebook/Keyser Söze

La polémique a démarré lundi sur le réseau social Facebook après la publication d’une photo sur laquelle deux internationaux congolais affichent leurs passeports belge et français.

Quelle mouche a piqué ces deux Léopards ? Jérémy Bokila et Cédric Bakambu se retrouvent depuis lundi 30 mai au cœur d’une polémique après la publication d’une photo sur laquelle on voit ces deux internationaux congolais afficher fièrement leurs passeports… belge et français.

« La nationalité congolaise étant une et exclusive, avec quelle nationalité les joueurs de l’équipe nationale jouent-ils ? » s’interroge Keyser Söze, l’un des premiers à partager sur son mur Facebook la photo des deux joueurs convoqués par le sélectionneur congolais Florent Ibenge pour disputer le match entre le Madagascar et la RD Congo le 3 juin à Antananarivo. « Tout ceci fait désordre un peu dans ma tête », ajoute-t-il.

Ils n’ont rien à foutre de l’exclusivité de la nationalité congolaise.

Ayant choisi de jouer pour la RD Congo, « ils n’ont rien à foutre [de] l’exclusivité de la nationalité congolaise », estime pour sa part Alex Theji Muamba, un autre internaute, appelant ses compatriotes à se contenter de la « nationalité sportive » de ces deux joueurs.

Et Fis Ngunez de rappeler de son côté sur Facebook que « mis à part la nationalité sportive (…), il existe un moratoire sur la nationalité » en RD Congo. « Ce qui permet, explique-t-il, aux étrangers d’origine congolaise d’exercer certaines fonctions ». Une mesure dont bénéficient plusieurs députés qui n’ont toujours pas renoncé à ce jour à leur nationalité acquise dans un autre pays.

Que dit la Fifa ?

Mais d’autres ne sont pas convaincus : « Il faut arrêter de se cacher derrière la nationalité sportive, peut-on lire dans les commentaires. La nationalité congolaise, elle est exclusive. Donc quand vous êtes d’origine congolaise et que vous changez de nationalité, vous n’êtes pas un binational. »Visiblement, on s’y perd. Ce qui pousse un twittos à plaider pour un débat sur l’exclusivité de la nationalité congolaise pour régler la question une fois pour toutes.

En attendant, le règlement de la Fifa dispose que « « tout joueur voulant prétendre à une nouvelle nationalité et qui n’a pas disputé de match international [dans une compétition officielle de toute catégorie] avec une équipe [nationale] est autorisé à jouer pour une autre équipe [nationale], à condition qu’il réponde à l’une des conditions suivantes : il est né sur le territoire de l’équipe concernée ; sa mère ou son père biologique est né(e) sur le territoire de l’équipe concernée ; sa grand-mère ou son grand-père biologique est né(e) sur le territoire de l’équipe concernée ; il a vécu pendant au moins cinq ans après avoir atteint l’âge de 18 ans sur le territoire de l’équipe concernée. » Des conditions que remplissent largement Jeremy Bokila et Cédric Bakambu.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte