Justice

Habré condamné, une victoire posthume pour Rose Lokossim et toutes les victimes

| Par
L’actu vue par KAM.

L'actu vue par KAM. © KAM / J.A.

L’ancien dictateur tchadien Hissène Habré a été condamné lundi à la prison à perpétuité pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

Une page historique pour l’Afrique s’est écrite lundi 30 mai à Dakar, au Sénégal. Pour la première fois, un tribunal inter-africain a condamné un ancien despote pour des violations massives des droits de l’Homme, sur la base de la compétence universelle. Hissène Habré, l’ancien dictateur qui a régné par la terreur sur le Tchad de 1982 à 1990 a été reconnu coupable de crimes contre l’humanité, viols, exécutions, esclavage et enlèvement et condamné ce lundi à la prison à perpétuité. Une revanche de l’histoire pour Rose Lokissim, une prisonnière insoumise qui figure parmi les innombrables victimes. Son parcours héroïque a été mis en lumière dans le documentaire « Parler de Rose ».

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte