Santé

Entre clandestinité et tabous, dix choses à savoir sur l’avortement au Maghreb

| Par
Chafik Chraïbi dénonce le tabou autour de l'avortement clandestin.

Chafik Chraïbi dénonce le tabou autour de l'avortement clandestin. © ABDELHAK SENNA / AFP

Au Maghreb, l’avortement clandestin est une réalité que connaissent de nombreuses femmes. Une pratique dangereuse qui brise de nombreuses vies. Pays par pays, « Jeune Afrique » fait le point sur la question.

Chafik Chraïbi, président de l’Association marocaine de lutte contre l’avortement clandestin, a été démis de ses fonctions de chef de service au CHU de Rabat, après la diffusion d’un reportage réalisé par France 2 sur les avortements clandestins au Maroc. Le gynécologue lutte depuis des années pour une prise de conscience des dangers de l’avortement clandestin, et une modification de la loi à ce sujet dans son pays. Jeune Afrique fait le point sur ce fléau qui sévit au Maghreb.

______

Elena Blum

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte