Culture

« L’Afrique a un incroyable talent » : à Abidjan, l’émission de téléréalité recherche ses pépites francophones

L'édition sud-africaine de 2015 a été remportée par un enfant de 3 ans.

L'édition sud-africaine de 2015 a été remportée par un enfant de 3 ans. © Capture d'écran YouTue

La franchise « Got Talent » débarque à Abidjan pour dénicher les talents d’Afrique Francophone. L’émission s’appellera « L’Afrique a un incroyable talent ».

La célèbre émission à succès de télé réalité « Got Talent » créée et détenue par Simon Cowell (Syco Entertainment) débarque en franchise à Abidjan. Contrairement à l’édition sud-africaine, la dénomination ne sera pas « Ivory Coast Got Talent » mais « L’Afrique a un incroyable talent » car l’émission vise cette fois-ci tous les pays d’Afrique francophone. « La Côte d’Ivoire préfère fédérer tous les pays francophones autour de ce projet que de l’organiser toute seule. Ce grand rêve doit être partagé », a expliqué Maurice Bandama, le ministre de la Culture et de la Francophonie du gouvernement ivoirien lors du lancement à Abidjan.

Du côté du jury, des grands noms de célébrités ont annoncé leur participation : Angélique Kidjo, Fally Ipupa et Claudia Tagbo.

Le casting se déroulera dans cinq pays : en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Burkina Faso, au Mali et au Cameroun. « Nous ciblons 200 participants. Les genres comme la peinture, la danse, le chant, la magie sont admis au concours. Nous souhaitons l’organiser dans les mêmes conditions qu’en Europe », a confié à Jeune Afrique Peri Cochin, la patronne de la société de production Periscoop qui a obtenu la franchise auprès de de Fremantle Media pour l’Afrique francophone. Après la phase de casting, dix émissions seront produites à d’Abidjan dès le 14 octobre. Le vainqueur de l’émission recevra un chèque de 10 millions de F CFA (15 000 euros).

Cinq télévisions (A+ de Canal +, TFM Sénégal, ORTM Mali, Canal2 Cameroun et le RTI en Côte d’Ivoire) diffuseront en simultané la compétition. Côté sponsors, Periscoop a conclu un accord avec la multinationale Nestlé, via sa marque Nescafé. « Une telle production en Europe coûte dans les 10 millions d’euros. Cela ne veut pas dire que nous avons un tel budget, mais notre sponsor gère cet aspect » a poursuivi Péri Cochin, qui est restée discrète sur les chiffres.

La production fera travailler au total environ 200 personnes, tandis que la RTI, groupe de média audiovisuel public, mettra à disposition du personnel.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte