Société

Timides débuts de la CMU en Côte d’Ivoire

Par
Mis à jour le 11 février 2015 à 14:33

Lancée en décembre, la couverture maladie universelle (CMU) ne suscite pas un grand enthousiasme chez les Ivoiriens.

Fin décembre, conformément à une promesse de campagne du président Alassane Ouattara, les autorités ivoiriennes ont lancé en grande pompe la Couverture maladie universelle (CMU), système censé offrir à tous les Ivoiriens un meilleur accès aux soins de santé moyennant une contribution mensuelle de 1 000 F CFA, soit 1,50 euro (l’accès est gratuit pour les plus pauvres).

Les opérations d’enrôlement ont été confiées à la Société nationale d’édition de documents administratifs et d’identification (Snedai). Las, les Ivoiriens ne se bousculent pas au portillon. À Abidjan (près de 6 millions d’habitants), entre 1 200 et 1 300 personnes seulement ont entrepris depuis un mois les démarches requises pour bénéficier de cette CMU.

>> Lire aussi : CAN 2015 – Côte d’Ivoire : ADO récompense chaque joueur d’une villa et de 46 000 euros