Économie

Tunisie Télécom en pole position pour racheter l’opérateur maltais GO

L’opérateur télécoms historique de la Tunisie est la dernière entreprise en lice pour le rachat du leader de la téléphonie à Malte : GO plc. Le dubaiöte Emirates International Telecommunications, actionnaire majoritaire de GO (60 %) est également au capital de Tunisie Télécom, à hauteur de 35 %.

Par
Mis à jour le 24 mai 2016 à 18:43

GO, présent sur le marché de la téléphonie mobile et fixe, l’internet et la télévision, revendique la position de leader à Malte, avec environ 500 000 clients. © DR

La Société nationale des télécommunications de la Tunisie (Tunisie Télécom), opérateur national historique, a été désigné comme le dernier candidat en lice pour le rachat de la totalité du capital de GO plc, a rapporté Reuters le lundi 23 mai, citant un communiqué de la compagnie maltaise.

GO plc est le successeur de la première compagnie de télécoms maltaise Telemalta créée en 1975 et rebaptisée suite à son rachat en 2006 par le dubaïote Emirates International Telecommunications qui en détient 60 %, le reliquat étant coté à la Bourse de Malte.

La compagnie, présente sur le marché de la téléphonie mobile et fixe, l’internet et la télévision, revendique la position de leader à Malte, avec environ 500 000 clients.

Actionnaire commun

Tunisie Télécom, qui était au coude-à-coude avec Bahrain Telecoms Corporation pour le rachat de GO, a proposé une offre de 2,87 euros par action du groupe maltais, rapporte Reuters. Selon l’agence, ce dernier dispose d’un capital émis de 58,99 millions d’euros divisé en 101,31 millions d’actions ordinaires.

En 2014, GO a réalisé un chiffre d’affaires estimé à 504 millions de dirhams émiratis (125,55 millions d’euros) indique le rapport annuel de sa maison mère, en baisse de -15,58 %. Son bénéfice a toutefois doublé à 109 millions de dirhams émiratis, en raison notamment d’une très nette baisse de ses coûts opérationnels (-30,89 %, à 255 millions de dirhams émiratis).

Tunisie Télécom et GO ont un actionnaire en commun : Emirates International Telecommunications (EIT),  véhicule d’investissement dans les télécoms de Dubai Holding Commercial Operations Group LLC, un conglomérat contrôlé par Mohammed ben Rachid Al Maktoum, émir de Dubaï et Premier ministre de la fédération des Émirats arabes unis.

Actionnaire majoritaire de GO (60 %), EIT détient 35 % de Tunisie Telecom, acquis par le holding dubaïote en 2006 pour environ 2,25 milliards de dollars, selon les informations communiquées par la compagnie tunisienne.

Clientèle et implantations

Dirigée depuis août 2015 par  Nizar Bouguila, Tunisie Télécom comptait 5,3 millions d’abonnés à la téléphonie mobile en Tunisie en janvier 2016, soit 36,3 % du marché, derrière le leader Ooredoo Tunisie (40,1 %) et Orange Tunisie (23,2 %). L’entreprise est troisième sur le segment des abonnements à la data 3G avec 1,2 million de clients (20,6 % du marché), derrière Ooredoo Tunisie (42,1 %) et Orange Tunisie (37,3 %).

Sur le segment de la téléphonie fixe, l’opérateur national est le leader incontesté, avec 852 751 abonnés soit 90,61 % de part de marché, devant Orange Tunisie (62 596 abonnés) et Ooredoo Tunisie (25 761).

Tunisie Télécom est également présent en Mauritanie, à travers sa filiale Mattel. Longtemps évoquée, la cession de sa participation (51 %) à l’opérateur français Orange n’a pas abouti.