Bourse

Cameroun : la Sonara veut placer 70 milliards de F CFA de titres à Douala

Vue sur une plateforme pétrolière à Limbe au Cameroun.

Vue sur une plateforme pétrolière à Limbe au Cameroun. © Renaud VAN DER MEEREN pour Les Editons du Jaguar

Initialement prévue le 16 mai, la remise des offres des prestataires de services d’investissement (sociétés de bourse) est repoussée au 23 mai. La société retenue se chargera de placer 70 milliards de F CFA à la bourse de Douala pour le compte de la Société camerounaise de raffinage (Sonara).

La remise des offres des sociétés de bourse sera suivie du dépouillement, puis du choix de celui qui accompagnera la Société camerounaise de raffinage (Sonara) dans le placement de 70 milliards de F CFA d’obligations du trésor à coupon zéro (OTZ) sur le marché hors-cote du Douala Stock Exchange (DSX).

« Nous espérons obtenir ces fonds avant le 15 juin, car les emprunts obligataires du Cameroun et du Gabon sont imminents », précise une source proche du dossier. Ces ressources permettront entre autres d’éponger les arriérés à l’égard des fournisseurs de cette entreprise publique dirigée par Ibrahim Talba Malla Oumate.

Ces titres, d’un montant initial de 165 milliards de F CFA, émanent de la titrisation en 2011 de la dette de l’État à l’égard de la Sonara. Yaoundé a déjà réglé l’ardoise à hauteur de 40 milliards de F CFA. Un reliquat de 55 milliards de titres restera à la disposition de l’entreprise si le placement à Douala est réussi dans l’intégralité du montant envisagé.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte