Sécurité

Mali : cinq Casques bleus tchadiens de la Minusma tués près d’Aguelhok

Des Casques bleus de la Minusma, près de Tombouctou. © Minusma

Cinq Casques bleus tchadiens de la Minusma ont été tués et trois autres blessés dans une embuscade tendue par des hommes armés jeudi soir près d'Aguelhok, dans le nord du Mali.

L’attaque est survenue mercredi 18 mai vers 17h, à une quinzaine de kilomètres au nord d’Aguelhok, dans la région de Kidal. Cinq Casques bleus tchadiens ont été tués et trois autres blessés dans une embuscade alors qu’ils escortaient un convoi logistique de la Minusma, la mission de l’ONU au Mali, qui a d’abord sauté sur un engin explosif improvisé (IED) avant d’être attaqué par des hommes armés.

Selon un communiqué de la mission onusienne, les soldats du contingent tchadien ont « perdu la vie lors des échanges de tir avec un nombre indéterminé d’assaillants ». Trois suspects ont par ailleurs été capturés et seront remis aux autorités compétentes.

Les Casques bleus régulièrement ciblés

Ce mode opératoire est le même que celui qui avait couté la vie à un haut gradé, le colonel Salif Baba Daou, et à un soldat de l’armée malienne le 11 mai, dans la région de Gao. Leur convoi avait sauté sur un IED sur la route entre Gossi et Hombori avant d’être pris d’assaut par des hommes armés.

Les Casques bleus de la Minusma – une des missions de maintien de la paix la plus meurtrière de l’histoire de l’ONU – sont régulièrement pris pour cible par les groupes armés dans le nord du Mali. Une douzaine d’attaques contre la mission onusienne ont ainsi été recensées dans la région de Kidal depuis le début de l’année. Selon la Minusma, elles ont coûté la vie à douze membres de son personnel.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte